2 min de lecture Google

Les GAFA s'engagent à être plus vertueux, une victoire pour Macron

ÉDITO - La signature du "TechForGood", engage moralement 75 acteurs du numérique à se montrer plus vertueux. Une réussite pour Emmanuel Macron, qui porte cette initiative depuis deux ans.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Les GAFA s'engagent à être plus vertueux, une victoire pour Macron Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Quentin Marchal

Malgré les critiques, Google, Apple, Facebook et Amazon sont-ils devenus soudainement nos amis ? La question mérite d'être posée quand on regarde l’activité sur les réseaux sociaux du chef de l'État. Emmanuel Macron s’est félicité, lundi 1er décembre, dans un message vidéo et plusieurs tweets, de la signature d’un appel par 75 acteurs du numérique, le "TechForGood".

Cette initiative est portée depuis deux ans par Emmanuel Macron et dans cet appel, même si Amazon et Apple manquent à l'appel, Google et Facebook font partie des signataires qui reconnaissent qu’ils ont un rôle social, sociétal et environnemental. De la part d’entreprises qui ne payent pas ou peu d’impôts, qui laissent se diffuser des contenus haineux et qui deviennent des quasi monopoles, cela peut paraitre étonnant.

En réalité, cela redore légèrement leur image abimée, à peu de frais, puisqu’il ne s’agit que de belles paroles. Pour Emmanuel Macron cependant, cet appel les engage moralement à se montrer un peu plus vertueux. C’est ce qu'on appelle de la diplomatie positive. À l'opposé de la diplomatie très agressive menée par ces mêmes géants contre toutes les initiatives européennes pour encadrer leurs activités.

Une bataille à venir à Bruxelles

Plus que jamais, les GAFA ne veulent pas des nouvelles législations préparées par l’Europe et qui concernent la libre concurrence, la transparence, le paiement de l’impôt et le contrôle des contenus haineux. La Commission européenne, avec retard, a pris conscience du poids incroyable et démesuré qu’ont pris ces géants du numérique et a donc décidé, enfin, de s’y attaquer.

À lire aussi
Connecté
Australie : Google menace de suspendre son moteur de recherche

Ce durcissement des mesures va dans le bon sens car les GAFA ont aujourd’hui la puissance d’un État mais s’affranchissent des États et de toutes leurs règles. Pourtant, ils jouent un rôle démocratique puisqu’ils influent sur ce que nous voyons et ce que nous lisons, sans vouloir l’assumer.

Leur place dans le commerce est également devenu prédominante et Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, commence seulement à faire mine de s’en soucier. Ces nouvelles règles que veut imposer l’Europe seront indéniablement une bataille à Bruxelles. Ce lundi, Emmanuel Macron a décidé d’user, avant cette confrontation, d’une influence positive. Sans pour autant être naïf.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Google Apple Amazon
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants