2 min de lecture Propulsé

Espace : pourquoi l'Europe est dépassée par la puissance des GAFA

ÉDITO - Les entreprises Space X et Blue Origin produisent leurs satellites à des coups bien plus bas qu'en Europe.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Conquête de l'espace : l'Europe dépassée par la puissance des GAFA Crédit Image : jody amiet / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Louis Chahuneau

S'il y a un domaine économique qui se portera bien aux États-Unis quel que soit le futur président, c'est bien l'industrie de l'espace. Les satellites, lanceurs, et vols habités, se préparent à un énorme boom. À la fin de la décennie, il devrait se lancer quelque 1.000 satellites par an, soit 3 par jour ! Et le marché de cette industrie devrait passer de 400 milliards aujourd'hui à 1.400 milliards en 2030, selon Bank of America.
 
Une renaissance qui s'explique par une double révolution technologique. Le besoin de développer l'internet, alors qu'il y aura bientôt des milliards d'objets connectés, de la voiture jusqu'au frigidaire. Pour cela, il faut des milliers de satellites basse orbite, situés à 1.000 kilomètre de la terre maximum, alors que la première génération de satellite était lancée en orbite géostationnaire, à 36.000 kilomètres. 

Et l'autre révolution, c'est la chute extraordinaire du prix du lancement. Si vous ramenez ça au prix du kilo de satellite lancé, on était à 18.000 dollars par kilo en 2000, on envisage aujourd'hui jusqu'à 2.500 dollars le kilo.

Disruption de l'industrie technologique

L'irruption des GAFA dans le secteur a permis ce phénomène. Ils s'y sont intéressés parce qu'ils sont liés à l'internet. En particulier Elon Musk, le fondateur de Tesla, qui a monté une entreprise qui s'appelle Space X, désormais le premier lanceur mondial, qui a dépassé Ariane dès 2017. Il a initié une rupture technologique avec un lanceur réutilisable, là où jusqu'ici le matériel était à usage unique. Avec un succès remarquable : pas d'échec depuis 2015 ! 

Space X a profité du génie de Musk, mais aussi du soutien de la NASA, l'agence publique américaine, qui lui fait de grasses commandes. Ce qui lui permet de vendre ses services commerciaux à des prix ultra-compétitifs. Et il profite aussi de l'écosystème américain de financement de l'innovation, c'est-à-dire de l'investissement privé, qui parie sur l'inventivité et le succès de Musk et lui prête des milliards.

La fusée européenne Ariane dépassée

Quant à la fusée Arianne, championne européenne largement française, pionnière, la voici en risque d'être dépassée. Elle a annoncé la semaine dernière qu'Ariane 6, la dernière version de son lanceur de satellite, prévue pour 2020, ne serait en fait opérationnelle qu'en 2022. 

À lire aussi
Éclipse solaire totale du 21 août 2017 aux États-Unis espace
Éclipses, étoiles filantes, Lune, planètes : que voir dans le ciel en 2021 ?

À ces retards s'ajoutent des problèmes structurels sérieux. Il n'y a en Europe ni administration aussi puissante que la Nasa qui commande en arrosant, ni financement privé. Et Ariane ne disposera pas de lanceur réutilisable avant longtemps, parce qu'elle est partie sur une autre piste, avec la version 6. En plus, conformément à la bonne vieille méthode européenne, Ariane a dû répartir sa production dans 12 pays différents, comme Airbus, ce qui entraîne un surcoût de 15%. 

Tout cela débouche sur un écart de prix fatal avec Space X, de l'ordre de 40%, en défaveur d'Ariane. Et Elon Musk n'est pas le seul concurrent. Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, a lui-même lancé une société qui s'appelle Blue Origin, et qui envisage de lancer plus de 3.000 satellites. En clair, Ariane, naguère leader mondial, est aujourd'hui en passe de rejoindre la deuxième division. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace SpaceX
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants