2 min de lecture Manifestations

États-Unis : des milliers de femmes ont manifesté contre Trump

Des milliers d'opposantes à Donald Trump se sont mobilisées samedi 17 octobre pour la "Marche des femmes 2020". Elles ont notamment protesté contre la nomination d'Amy Coney Barrett à la Cour suprême.

Des milliers de femmes ont manifesté contre Donald Trump, aux États-Unis samedi 17 octobre 2020.
Des milliers de femmes ont manifesté contre Donald Trump, aux États-Unis samedi 17 octobre 2020. Crédit : Daniel SLIM / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Samedi 17 octobre, des milliers de femmes ont manifesté aux États-Unis contre le président Donald Trump. Ces opposantes ont protesté contre la nomination de Amy Coney Barrett à la Cour suprême et contre la réélection du milliardaire républicain.

Après le décès de l'icône progressiste Ruth Bader Ginsburg (RBD) le 18 septembre dernier, c'est la magistrate Amy Coney Barrett, une fervente catholique, qui a été désignée à la Cour suprême. Un choix qui devra être validé par le Sénat avant l'élection présidentielle du 3 novembre. 

Pour contester contre ce choix du président américain, ce sont plus de 100.000 personnes qui étaient attendues dans les rues, selon les organisateurs de la "Marche des femmes 2020". Ainsi, quelque 430 cortèges disséminés de New York à Los Angeles et de Chicago à Fort Lauderdale, se sont tenus ce samedi. Depuis 2017, des manifestations de ce genre se déroulent chaque année aux États-Unis et réunissent des milliers de protestataires. 

Battez-vous comme RBG

Slogan lors des manifestations du 17 octobre aux États-Unis.
Partager la citation

Des manifestations qui se sont déroulées dans un contexte délicat, lié à l'épidémie de coronavirus. Toutefois, même si la foule était réduite à Washington, plusieurs milliers de personnes avaient rejoint le cortège en début d'après-midi et sont passés devant la Cour suprême et le Congrès américain. À New York, cinq manifestations différentes étaient organisées et environ 300 protestataires se sont réuni sur la place Washington Square, coiffés d'un bonnet rose, portant des affiches de soutien à Joe Biden, ou en mémoire de "RBG".

À lire aussi
Benjamin Griveaux à l'Assemblée nationale, le 16 juin 2020. Benjamin Griveaux
Paris : ouverture du procès de cinq "gilets jaunes" pour une intrusion au ministère de Griveaux

Une pancarte à l'effigie de Ruth Bader Ginsburg, la montrait avec des gants de boxe et le slogan "Battez-vous comme RBG". "C'est vraiment important d'être ici et d'encourager les gens à voter contre Donald Trump et sa politique misogyne", a déclaré Yvonne Shackleton, une protestataire venue d'Albany, la capitale de l'État de New York. "Nos droits fondamentaux sont menacés par ce président et ce gouvernement, notre droit à l'avortement est attaqué, a-t-elle martelé, dénonçant un "abus de pouvoir" du républicain Donald Trump.

En effet, si Amy Coney Barrett a juré devant le Sénat tenir sa foi à l'écart de son travail de juge, cette dernière est toutefois restée vague sur le sujet de l'avortement, pour lequel elle est personnellement contre. La magistrate devra être confirmée par un vote de la Chambre haute à compter du 22 octobre. Si sa nomination se confirme, la Cour suprême comptera six juges conservateurs sur neuf, soit une solide majorité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Colère Femmes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants