1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats régionales 2021 : les temps forts du second tour
9 min de lecture

Résultats régionales 2021 : les temps forts du second tour

MINUTE PAR MINUTE - Le second tour des élections régionales, territoriales et départementales a lieu ce dimanche 27 juin. Comme lors du premier tour, le taux d'abstention a été très élevé.

Un assesseur avec la main gantée lors de l'élection municipale de 2020 (illustration)
Un assesseur avec la main gantée lors de l'élection municipale de 2020 (illustration)
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

Un taux d'abstention qui ne faiblit pas. Après le premier tour des élections régionales, les candidats ont tenté de remobiliser leurs électeurs pour le second tour des élections régionales ce dimanche 27 juin. La participation s'établissait à 27,89% à 17 heures en France métropolitaine. Soit un point de plus qu'au premier tour (26,72%). Mais une chute libre si l'on compare par rapport aux régionales de décembre 2015 (50,54%) et aux départementales de mars 2015 (41,92%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 

Le premier tour a vu les présidents sortants majoritairement faire la course en tête. Élément confirmé lors du second tour. Le Rassemblement national a réalisé un score en baisse par rapport à 2015. La République En Marche a également montré son manque d'ancrage territorial.

Retrouvez les résultats des élections

23h01 - C'est la fin de ce live. Merci à tous de nous avoir suivis. Vous pouvez retrouver toute l'actualité politique et les décryptages de la rédaction ici. 

22h54 - À moins d'un an de l'élection présidentielle, le scrutin des régionales est l'occasion d'avoir une première prise de température. Pour Benjamin Sportouch, chef du service politique de RTL, "tout est remis en question pour 2022". "Les cartes peuvent être rebattues, Marine Le Pen a un faux plat face à elle (...) Ce n'est pas gagné", ajoute-t-il.

21h50 - Christophe Castaner a concédé le "mauvais" bilan de La République En Marche pour ce scrutin. Une interview à retrouver ici

À lire aussi
À lire aussi

21h30 - La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a estimé qu'une "équipe de France de la droite et du centre a(vait) émergé dans les régions" à la faveur du second tour des régionales. 

20h55 - Le président LR sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier, qui l'a emporté largement face au Rassemblement national au second tour des régionales, s'est félicité que la "logique d'unité" ait gagné et "démenti tous les pronostics". 

C'est "la victoire de tous ceux qui ont voté aujourd'hui, souvent au-delà de leurs appartenances politique, idéologique", a-t-il ajouté, en référence au retrait de la liste d'union de la gauche en sa faveur, face à l'extrême droite représentée par le chef de file du Rassemblement national Thierry Mariani. 

20h42 - À la droite, la présidentielle prend forme. 

20h38 - Jean-Luc Mélenchon se dit "soulagé de la lourde défaite du RN" en PACA. Le chef de La France insoumise a également exprimé sa "joie" face à la victoire de Huguette Bello (divers gauche) à La Réunion, saluant le début d'"une ère nouvelle", alors que la candidate a revendiqué sa victoire face au président sortant Didier Robert (divers droite). 

20h34 - FOCUS RÉSULTATS EN ÎLE-DE-FRANCE : Valérie Pécresse (ex-LR, Libres !) l'emporte dans la région.

20h31 - Malgré l'échec du Rassemblement national aux élections régionales, Marine Le Pen a donné "rendez-vous aux Français, dès demain, pour construire tous ensemble l'alternance dont la France a besoin". "Ce soir nous ne prendrons pas de région", a reconnu la candidate à la présidentielle, dénonçant des "alliances contre-nature" de la part des présidents sortants et affirmant que le résultat en Paca "démontre que la mobilisation est la clé des victoires à venir." 

Jordan Bardella, numéro 2 du Rassemblement national, a estimé que les élections régionales étaient un "échec pour l'intégralité de la classe politique", au vu de l'abstention record. "J'accueille ces résultats avec beaucoup d'humilité mais c'est un échec pour l'intégralité de la classe politique puisqu'une grande partie des Français n'ont vu aucun intérêt à se déplacer pour cette élection", a déclaré sur TF1 le chef de file en Ile-de-France du RN.

20h25 - Les derniers résultats à retrouver ici : 
En Corse, Gilles Simeoni, l'a emporté au second tour des régionales avec 39,7% des voix, devant Laurent Marcangeli, le maire d'Ajaccio et tête d'une liste d'union de la droite (32,1%), selon une estimation. 

En Bourgogne-Franche-Comté, la sortante PS Marie-Guite Dufay, alliée aux écologistes et aux communistes, s'est imposée avec 42,5% des voix, loin devant le candidat LR Gilles Platret (24,4%), selon une estimation. Le candidat du RN Julien Odoul arrive en troisième position avec 23,7% des voix, devant le LaREM Denis Thuriot (9,4%), selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévision/Radio France/La Chaîne parlementaire. 

En Normandie, le sortant Hervé Morin (Les Centristes), soutenu par la droite, s'est imposé avec 44,2% des voix, devant la socialiste Mélanie Boulanger, alliée aux écologistes (25,9%), selon une estimation. Le RN Nicolas Bay est arrivé à la troisième place avec 20,1% des voix, devant le LaREM Laurent Bonnaterre (9,8%). 

En Bretagne, le président sortant Loïg Chesnais-Girard (gauche) est sorti vainqueur dimanche du second tour des régionales mais son score, entre 29,8% à 30,9% des voix, ne lui permet pas d'assurer la majorité absolue, selon les premières estimations. 

À la Réunion, Huguette Bello, à la tête d'une liste d'union de gauche, a revendiqué dimanche soir sa victoire face au président de région sortant Didier Robert (dvd), en faisant la première région qui a basculé.  

20h22 - FOCUS RÉSULTATS EN PACA : la liste de droite, alliée à LaREM, du sortant Renaud Muselier (LR) a largement remporté dimanche le duel du second tour des élections régionales en Paca, avec 56,8% à 57,7% des voix contre celle de Thierry Mariani, privant le RN de toute victoire dans ce scrutin. 

Renaud Muselier qui était resté seul en lice contre le candidat du RN après le retrait de la liste d'union de la gauche de l'écologiste Jean-Laurent Félizia, est crédité de 56,8% par l'Ifop, 57% par Elabe, 57,2% par Harris interactive et 57,7% par Ipsos Sopra-Steria, selon leurs premières estimations. 

À lire aussi

20h20 - Quels sont les premiers enseignements à retenir des élections régionales ? L'analyse de l'éditorialiste de RTL Olivier Bost à retrouver juste ici.

20h12 - Les Républicains sortent vainqueurs des élections régionales, après avoir connu des crises en interne. Selon Christian Jacob, la droite est désormais "la seule force d'alternance". "C'est une formidable victoire pour nous les Républicains, c'est un effondrement du Front national et une humiliation pour La République En Marche", a-t-il déclaré sur France 2, soulignant que la droite avait gagné "les municipales (...) les sénatoriales, les législatives partielles, les départementales les régionales". 

20h10 - Les estimations continuent d'affluer. 

Le président sortant de la région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset (PS) l'emporte dimanche au second tour des élections régionales, devant la candidate RN Edwige Diaz, selon des estimations d'instituts de sondage. Alain Rousset obtient de 39,2% à 39,3% des voix, Edwige Diaz entre 18,4% et 18,9%, l'écologiste Nicolas Thierry entre 14,8% et 14,3% comme le LR Nicolas Florian (entre 14,8% et 14,3%), et la MoDem Geneviève Darrieussecq entre 12,8 et 13,2%, selon les instituts Ifop Fiducial pour TF1/LCI et Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et la Chaîne parlementaire. 

À lire aussi

Dans la région Pays de la Loire, la présidente sortante Christelle Morançais (LR), l'emporte largement au second tour des régionales, devant l'écologiste Mathieu Orphelin, selon une estimation d'un institut de sondage. 

La tête de liste LR obtiendrait 46,3% des suffrages, loin devant la liste d'union de la gauche de Matthieu Orphelin (34,6%). Les candidats Hervé Juvin pour le Rassemblement National et François de Rugy pour LREM/MoDem recueilleraient respectivement 10,8% et 8,3% selon un sondage de l'institut Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP. 

20h04 - Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand prend la parole. "L'histoire retiendra que par deux fois, ici, (...) le Front national a été arrêté et nous l'avons fait fortement reculer", a déclaré le candidat à la présidentielle de 2022. Et d'ajouter : "Ce résultat me donne la force d'aller à la rencontre de tous les Français".

La tête de liste RN  Sébastien Chenu, a appelé le président ex-LR des Hauts-de-France à "rester humble et ne pas fanfaronner".  

Le président du groupe LaREM à l'Assemblée Christophe Castaner a réagi au discours du candidat en 2022 : "Il ré-ré-ré-annonce sa candidature à la présidentielle"

20h - Les bureaux de vote ferment leurs portes. 
Voici les premières estimations : 
>> Le président sortant Xavier Bertrand l'emporte dans les Hauts-de-France 

>> Le président sortant Laurent Wauquiez est vainqueur en Auvergne-Rhône-Alpes 
>> La présidente sortante Christelle Morançais (LR) l'emporte largement en Pays de la Loire
>> Le président sortant LR Jean Rottner remporte une quadrangulaire en Grand Est 
Il s'est imposé avec 39% des voix, devançant le RN Laurent Jacobelli de près de 12 points, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions/Radio France/La Chaîne parlementaire. L'écologiste Eliane Romani, soutenue par le PS et le PCF, arrive en troisième position avec 21,1%, devant Brigitte Klinkert, soutenue par la majorité présidentielle avec 12,8% des voix. 

19h58 - Les premières estimations des résultats du second tour des régionales tomberont dans quelques minutes.

19h51 - L'autre sujet qui devrait être traité dans la foulée des élections régionales concerne le remaniement. Est-ce une option sur l'esprit d'Emmanuel Macron ? Selon l'éditorialiste politique de RTL Olivier Bost, "le président de la République ne s'est quasiment pas exprimé sur ces élections". "Cette semaine, il n'a eu qu'une seule parole sur le sujet (...) À partir de demain, il n'y aura pas de remaniement. Il y aura éventuellement, le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand qui prendrait des initiatives pour s'attaquer aux problèmes de l'abstention", a-t-il expliqué.

19h47 - Pour contrer l'abstention, le gouvernement a mis en place une campagne de publicité pour inciter les Français à se rendre aux urnes. 

19h43 - "Les dirigeants des partis vont faire comme si de rient était tout en faisant semblant de dire que c'est très grave", selon l'éditorialiste de Challenges Nicolas Domenach

19h30 - Comment expliquer le taux d'abstention élevé ? Réponses avec Céline Bracq, directrice générale d’Odoxa

19h17 - L'abstention devrait être aussi forte que lors du premier tour. "On va voir dans les prochains jours, l'exécutif se saisir de ce sujet. Ils ne peuvent pas faire comme si de rien n'était", estime Céline Bracq, directrice générale d’Odoxa, au micro de RTL.

Pour Benjamin Sportouch, chef du service politique de RTL, l'enjeu principal de ce second tour concerne le Rassemblement national. "Marine Le Pen était sur une vague haute avant l'élection. Est-ce qu'elle va pouvoir rattraper la faible mobilisation de son électorat ? (...) Le tremplin qu'elle devait avoir pour l'élection présidentielle de 2022 ne sera peut-être pas celui qu'elle espérait", analyse-t-il.

19h - C'est le début de l'édition spéciale de RTL Soir

18h52 - Des 13 régions métropolitaines, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur est la seule à connaître un duel qui s'annonce très serré, entre Thierry Mariani et Renaud Muselier, avec un rebond de deux points de participation au second tour. 

18h45 - Emmanuel Macron a martelé le fait qu'il ne souhaitait pas que des conclusions nationales soient tirées des résultats des élections régionales. Mais selon nos informations, le président de la République sera attentif aux scores ce dimanche.

18h28 - Le second tour des élections régionales a donné lieu à des alliances et des fusions de liste. Voici le point sur les matchs à suivre.

À lire

18h20 - FOCUS PACA : cette région est le théâtre du seul duel de ce second tour entre le président LR sortant Renaud Muselier et la tête de liste RN Thierry Mariani. Les deux hommes se connaissent bien et ont nourri une longue amitié depuis le début de leur carrière. Retour sur une amitié transformée en guerre fratricide.

18h11 - FOCUS ÎLE-DE-FRANCE : la présidente LR Valérie Pécresse bataille pour sa réélection. Elle a reçu des soutiens inattendus de la part de Jean-Paul Huchon et Manuel Valls. Objectif : contrer l'alliance entre les Verts, le PS et la France insoumise. 

Valérie Pécresse est arrivée à son QG de campagne à Paris vers 18 heures.

17h54 - La mobilisation, même légèrement supérieure, ne devrait pas "bouleverser le rapport de forces établi au premier tour", anticipe Romain Pasquier, directeur de recherche au CNRS auprès de l'AFP. 

17h30 - Bonsoir et bienvenue dans ce live consacré aux résultats du second tour des élections régionales.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/