1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : les politiques vont-ils quand même faire appliquer des jauges en meetings ?
2 min de lecture

Coronavirus : les politiques vont-ils quand même faire appliquer des jauges en meetings ?

ENQUÊTE RTL - Jean Castex a annoncé lundi 27 décembre le retour des jauges. Mais cette règle ne s'applique pas aux meetings politiques. Certains partis réfléchissent tout de même à la mettre en place.

Un meeting de Valérie Pécresse à Clamart le 15 octobre 2021
Un meeting de Valérie Pécresse à Clamart le 15 octobre 2021
Crédit : AFP
Coronavirus : les partis politiques vont-ils quand même faire appliquer des jauges en meetings ?
00:01:48
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par Thibault Nadal

Près de 180.000 nouveaux cas de contaminations en 24h. Des chiffres publiés au lendemain des annonces de l'exécutif pour lutter contre cette nouvelle vague. 

Le gouvernement prévoit notamment l'instauration de jauges pour les événements : 2.000 personnes maximum en intérieur et 5.000 en extérieur, au moins pour trois semaines. Sauf pour les offices religieux et les meetings politiques. La République en Marche a cependant annoncé hier qu'elle se plierait quand même aux nouvelles règles. À 4 mois de l'élection présidentielle, comment vont s'organiser les autres partis ? 

C'est un défi lancé par la Macronie. Serez-vous responsables ? Réponse côté Éric Zemmour : "Aucune raison de respecter une jauge à 2.000 personnes". Olivier Ubéda, qui organise ses meetings promet des grosses salles. "On va continuer à faire des grands événements de plus de 2.000 personnes. La campagne présidentielle ne peut pas être confinée".

Une réunion prévue au ministère de l'Intérieur début janvier

Dans les équipes de Valérie Pécresse et Anne Hidalgo, on s'interroge. Au RN aussi, car Marine Le Pen attend 3.000 militants à Reims en janvier. "On doit décider ces jours-ci", explique un de ses proches. 

À écouter aussi

Seul Yannick Jadot n'est pas perturbé. Sa porte-parole Marine Tondelier l'assure : "Les écologistes avaient anticipé une campagne qui ne serait pas normale. On avait prévu des événements plus petits et on avait prévu pour la suite de la campagne des événements en extérieur, plutôt dans des jauges réduites ou dans des formats numériques. On avait vraiment anticipé cela et on n'est pas pris au dépourvu par ces annonces". 

Les Verts aimeraient une harmonisation entre candidats. Ils auront l'occasion d'en parler au ministère de l'Intérieur qui doit réunir les parties en début d'annéeJean-Luc Mélenchon attend aussi cette réunion, pour savoir s'il laisse entrer plus de 2.000 personnes à son meeting du 16 janvier à Nantes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/