3 min de lecture Coronavirus États-Unis

Trump positif à la Covid-19 : Kim Jon Un, Bolsonaro, Poutine... les messages de soutien affluent

Depuis l'annonce de son test positif au coronavirus vendredi 2 octobre, Donald Trump a reçu des messages de soutien du monde entier, ainsi que de ses ennemis nationaux.

Donald Trump, positif à la Covid-19, arrive le 2 octobre 2020 à l'hôpital de Bethesda
Donald Trump, positif à la Covid-19, arrive le 2 octobre 2020 à l'hôpital de Bethesda Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

En moins de 24 heures, l'état de santé de Donald Trump, diagnostiqué positif à la Covid-19 vendredi 2 octobre, préoccupe le monde entier. Le président des États-Unis, qui n'avait pas de symptômes au premier diagnostique, a finalement été hospitalisé à l'hôpital de Bethesda. Selon ces médecins, son état n'est pas inquiétant, et il n'a pas besoin d'assistance respiratoire. 

Dans la journée, plusieurs chef d'États du monde entier; mais aussi ses rivaux politiques, ont adressé des messages de soutien à Donald Trump. Le président russe Vladimir Poutine s'est dit convaincu vendredi que l'"optimisme" et la "vitalité" de son homologue Donald Trump, testé positif à la Covid-19, l'aideront à vaincre le virus.

Le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont l'organisation a été accusée par le président américain d'incompétence dans sa gestion de la pandémie, a également tweeté ses "meilleurs voeux de complet et prompt rétablissement" au couple présidentiel.

Pour Bolsonaro, Trump vaincra et sera "plus fort"

En Europe de l'ouest, le président du Conseil européen a réagi en premier vendredi matin. Charles Michel, qui préside la représentation des États de l'UE, a souhaité sobrement un "prompt rétablissement" au président américain via Twitter. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a envoyé ses "meilleurs vœux au président Trump et à la Première dame" Melania, également testée positive. L'Anglais avait lui aussi été testé positif à la Covid-19 il y a quelques mois. 

À lire aussi
Donald Trump à la Maison-Blanche, le jeudi 1er octobre 2020. Coronavirus États-Unis
Coronavirus : le déficit budgétaire américain a triplé

Le Premier ministre indien Narendra Modi a souhaité à son "ami" Donald Trump et à son épouse "un prompt rétablissement et une bonne santé". Dans un contexte de tensions commerciales, Narendra Modi et Donald Trump affichent des relations chaleureuses, soigneusement mises en scène en février lors de la visite du président américain en Inde.

Autre chef d'État contaminé il y a quelques mois,le Brésilien Jair Bolsonaro a également adressé son soutien à son homologue américain. "Avec la foi en Dieu, vous serez vite rétabli, et votre direction du pays et votre campagne de réélection ne seront pas affectées", a déclaré cet indéfectible allié du président Trump. "Vous vaincrez et vous serez plus fort, pour le bien des États-Unis et du monde".

Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont adressé deux messages en anglais d'"amitié" au couple Trump et leur ont souhaité "un prompt rétablissement". "Restez fort", conclut le mot d'Emmanuel Macron à Donald Trump.

Les "salutations chaleureuses" de Kim Jong Un

"J'adresse tous mes meilleurs vœux à Donald et Melania Trump", a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel citée dans un bref tweet par son porte-parole.

Le dictateur de Corée du Nord Kim Jong Un a également déclaré "espérer sincèrement qu'ils se rétabliront le plus tôt possible. Il espère qu'ils surmonteront cela. Il leur a envoyé des salutations chaleureuses", selon l'agence de presse d'État KCNA. Un message rare, il s'agirait même du premier message envoyé à un dirigeant étranger touché par la Covid-19 de la part du leader coréen, annonce l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La maladie de Donald Trump semble abolir les frontières politiques, le respect de la santé du présent transcendant les rivalités d'antan durant quelques temps. C'est ainsi que l'ancien président américain Barack Obama a lui aussi adressé ses "meilleurs vœux" de rétablissement à son successeur. 

Joe Biden met de côté son inimitié

"Bien que nous soyons au milieu d'un grand combat politique, et nous prenons cela très au sérieux, nous voulons aussi adresser nos meilleurs vœux au président des États-Unis (et à) la Première dame", a déclaré l'ex-président américain, parlant aussi au nom de son épouse Michelle.

À 31 jours de l'élection présidentielle le rival démocrate de Donald Trump, Joe Biden, a lui aussi mis de côté l'inimitié qu'il ne cache pas pour son adversaire pour lui souhaiter un "prompt rétablissement". 

Jill Biden, son épouse "et moi envoyons nos pensées au président Trump et à la Première dame Melania Trump pour un prompt rétablissement", a tweeté l'ancien vice-président américain, âgé de 77 ans. Les Trump et les Biden étaient tous à Cleveland, dans l'Ohio, mardi soir dans la salle du premier débat présidentiel.

"Nous continuerons à prier pour la santé et la sécurité du président et de sa famille", a-t-il poursuivi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Donald Trump Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants