1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine (J-31) : la campagne bouleversée par la contamination de Trump
1 min de lecture

Présidentielle américaine (J-31) : la campagne bouleversée par la contamination de Trump

CARNET DE CAMPAGNE - Covid-19 oblige, ne figurait à l'agenda de Donald Trump ce samedi 3 octobre, qu'une conférence téléphonique sur le thème du "soutien aux personnes âgées vulnérables".

Joe Biden et Donald Trump (Illustration)
Joe Biden et Donald Trump (Illustration)
Crédit : JIM WATSON, Brendan Smialowski / AFP
Thomas Pierre

À un mois tout juste de l'élection présidentielle, Donald Trump, testé positif au Covid-19, a été admis vendredi soir dans un hôpital militaire. Le président de la première puissance mondiale a quitté la Maison Blanche sans un mot, en portant en masque, pour rejoindre en hélicoptère l'hôpital Walter Reed, dans la banlieue de Washington.

Après avoir annoncé contracter le coronavirus vendredi 2 octobre, il a été contraint d'annuler un déplacement prévu le même jour en Floride, un Etat-clé, cher au cœur du milliardaire, et dont le vote pourrait faire basculer le résultat de l'élection du 3 novembre.

Ce samedi 3 octobre, son équipe a également annulé un meeting prévu à la Crosse, dans le Wisconsin, où son adversaire compte une avance de plus de 5 points. Mais à l'agenda de Donald Trump figurait encore, en milieu de journée, une conférence téléphonique sur le thème du "soutien aux personnes âgées vulnérables". 

Vendredi soir, son chef de cabinet assurait que le président américain ne présentait que des "symptômes légers" et gardait "bon moral". Le New York Times rapportait toutefois que  le président montrait la veille une certaine "léthargie" au retour d'une collecte de fond organisée dans son club de golf du New Jersey. 

PODCAST
À lire aussi

De son côté, Joe Biden, qui a souhaité un "prompt rétablissement" à Donald et Melania Trump, également testé positive au Covid-19, est dans le Michigan, où étaient prévus plusieurs actes de campagne. Le camp démocrate occupe le terrain et a annoncé de nouveaux voyages. Samedi, son épouse Jill Biden se rendra dans le Minnesota tandis que son ancien rival progressiste Bernie Sanders ira dans le New Hampshire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/