2 min de lecture Coronavirus

Les infos de 7h30 - "Notre vie doit continuer" : au Brésil, Bolsonaro rejette le confinement

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a dénoncé les mesures de confinement ordonnées face au coronavirus par différents États et par des municipalités de son pays, les comparant à une politique de la "terre brûlée" qui menace de ruiner la première économie d'Amérique latine.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 07h30 - "Notre vie doit continuer" : au Brésil, Bolsonaro rejette le confinement Crédit Image : EVARISTO SA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Charles Deluermoz

Ce mercredi 25 mars, un tiers de l'humanité est désormais confinée. Ces dernières heures, plusieurs pays d'Afrique comme le Sénégal, le Côte-d'Ivoire, la Sierra Leone ou encore la République démocratique du Congo ont décrété l'État d'urgence. C'est en revanche tout l'inverse au Brésil : le président Jair Bolsonaro se refuse à prendre ce type de mesures car "cela tuerait l'économie".

"Beaucoup de médias ont exploité le sentiment de peur et propagent la panique. Ils annoncent un grand nombre de morts en Italie alors que c'est un pays avec beaucoup de personnes âgées, contrairement au Brésil. Et c'est un pays totalement différent du notre", a-t-il expliqué dans un discours retransmis à la radio et à la télévision.

"Il faut arrêter la politique de la terre brûlée de certains gouverneurs qui ont instauré des confinements massifs des transports, des commerces. Le groupe à risque c'est celui des personnes de plus de 60 ans. Alors pourquoi fermer des écoles ? Il faut revenir à la normalité. Notre vie doit continuer", a encore affirmé le président brésilien.

À écouter également dans ce journal

Fraudes  - La Direction générale de la répression des fraudes appelle les Français à la plus grande prudence. Depuis plusieurs jours, les arnaques se multiplient sur internet. Elles peuvent notamment concerner de faux-tests de dépistage du coronavirus.

À lire aussi
Un magasin Ikea à Bayonne (illustration). commerce
Coronavirus : Ikea a rouvert ses magasins, mais dans quelles conditions ?

Santé - Le cap symbolique et dramatique des 1.000 décès causés par l'épidémie de coronavirus en France a été dépassé mardi 24 mars. Le bilan s'élève précisément à 1.100, mais il serait sans doute très en-dessous de la réalité selon les autorités.

Emmanuel Macron - En déplacement aujourd'hui à Mulhouse, le chef de l'État doit visiter l'hôpital militaire de campagne installé par l'armée. Il s'agit, souligne l'Élysée, de "rendre hommage au personnel soignant" et de "témoigner sa solidarité envers la région Grand-Est, fortement éprouvée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Brésil Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants