1 min de lecture Brésil

Bolsonaro se félicite de l'augmentation accrue d'armes à feu au Brésil

Le président brésilien Jair Bolsonaro, s'est félicité, dimanche 29 décembre, de l'augmentation du nombre d’armes à feu auprès de la police depuis son arrivée au pouvoir. Son projet de loi a été toutefois fortement édulcoré par le Parlement.

Flavio Bolsonaro et Jair Bolsonaro
Flavio Bolsonaro et Jair Bolsonaro Crédit : EVARISTO SA / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Une bonne nouvelle pour le président brésilien Jair Bolsonaro, celui qui prône l'assouplissement des règles de détention et port d'armes pour les "gens bien“. Il s'est félicité sur Twitter, dimanche 29 décembre, de l'augmentation du nombre d’armes à feu auprès de la police depuis son arrivée au pouvoir, même si son projet de loi sur le sujet a été fortement édulcoré par le Parlement.

En novembre, son projet de loi sur les armes à feu a été approuvé, dans une version très édulcorée, à la Chambre des députés. Dans le texte approuvé, qui va être soumis au Sénat pour être adopté définitivement, la libéralisation de la détention et le port d'armes à feu ne concerne que les chasseurs, tireurs sportifs et collectionneurs.

Le Brésil, un des pays le plus dangereux au monde

"Le nombre d'armes à feu enregistrées a augmenté de 50% cette année par rapport à 2018", a affirmé le chef de l'Etat dimanche sur Twitter. Le quotidien Folha de S. Paulo a révélé la semaine dernière que 70.800 nouvelles armes avaient été enregistrées par la Police fédérale de janvier à novembre, contre 47.600 sur l'ensemble de l'année précédente, soit une augmentation d'au moins 48%.


Le gouvernement ne fournit pas de statistiques sur le nombre d'homicides au niveau national. Le Brésil reste un des pays les plus violents au monde, avec 57.000 homicides recensés en 2018. Plusieurs ONG considèrent que ce nombre pourrait être encore plus élevé sans la législation en vigueur actuellement sur les armes, qui reste très restrictive.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Jair Bolsonaro Amérique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants