2 min de lecture Taxe

Davos : menacée d'une guerre commerciale, la France recule sur la taxe Gafa

Au forum de Davos, la France a décidé de geler son projet de taxe sur les Gafa, officiellement pour faire avancer les négociations mondiales mais surtout car Donald Trump a dégainé la menace d'une guerre commerciale.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Davos : menacée d'une guerre commerciale, la France recule sur la taxe Gafa Crédit Image : FABRICE COFFRINI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Benoît Collet

Au forum économique mondial de Davos, en Suisse, la France a décidé de geler son projet de taxe sur les géants du numérique, les fameux Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple). Officiellement, il s'agit d'une pause visant à favoriser les négociations autour d'une taxe mondiale applicable au sein des pays développés de l'OCDE d'ici la fin 2020.

Si un tel projet aboutit, la France enterrera sa taxe sur le digital. Si l'OCDE échoue, la France ressuscitera sa taxe et récupérera ainsi 500 millions d'impôts. Dans les faits, les discussions viennent d'entrer dans la spirale des délais supplémentaires qui vont s'enchaîner dans les prochains mois. 

Derrière le paravent diplomatique, c'est Donald Trump qui a sifflé la fin du match en appelant le président Macron le 19 janvier afin de lui imposer un ultimatum : soit la France retirait sa taxe Gafa, soit les États-Unis taxaient massivement les vins français, les voitures allemandes et le parmesan italien. 

L'Union européenne divisée

Le président américain applique avec l'Europe la même méthode qu'avec la Chine : intimidations et guerre commerciale. Une méthode de caïd qui fonctionne.

À lire aussi
Un député propose de taxer l'accès aux réseaux sociaux taxe
Redevance télé : un député propose plutôt de taxer l'accès aux réseaux sociaux

Il y a une multitude de raisons de penser que la taxe Gafa au sein de l'OCDE risque de tomber à l'eau. D'abord car un accord fiscal international est très difficile à négocier. Certains pays ne veulent même pas entendre parler d'une taxe sur les géants du numérique. Par ailleurs, obtenir la signature de Trump sur un tel dossier alors qu'il est en pleine campagne électorale est difficilement envisageable.

Au bout du compte, les Gafa ont gagné un an d'impôt minimum. Quoi qu'en dise Bruno Le Maire, l'Union européenne s'est montrée trop divisée pour imposer sa vision. Ce qu'a compris Trump, en jouant sur les intérêts commerciaux nationaux.

Le plus

Les organisateurs du forum de Davos ont lancé le programme 1.000 milliards d'arbres. On en serait déjà à 5.250. Donald Trump a annoncé qu'il rejoignait le programme. Les associations écologistes ont émis quelques doutes sur cette initiative. 

La note

15/20 à BlackRock. Le plus gros fonds d'investissement au monde s'est associé à l'Agence française de développement pour investir 1.000 milliards sur 10 ans dans des projets en faveur de l'environnement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Taxe Commerce Amazon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants