2 min de lecture Changement climatique

Groenland : le plus gros glacier se fracture et lâche un iceberg plus grand que Paris

Un important glacier du Groenland vient de relâcher un iceberg immense. C'est une des conséquences du réchauffement climatique.

ecologie La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Groenland : le plus gros glacier se fracture et lâche un iceberg plus grand que Paris Crédit Image : MAGNUS KRISTENSEN / RITZAU SCANPIX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Aude Solente

C'est grâce à des images satellites que les scientifiques ont acquis la certitude qu'ils redoutaient. Le principal glacier du Groenland s'est fracturé et vient de relâcher un bloc de glace de 113 kilomètres carrés, plus grand que Paris qui a une superficie de 105 kilomètres carrés.

S'il est courant que les glaciers relâchent de temps en temps des plateformes de glace, les icebergs de cette taille sont assez rares. En cause, les fortes températures de cet été. Aujourd'hui, s'il fait encore chaud en France, au Groenland les températures sont redescendues. Mais au mois d'août le Groenland affichait jusqu'à 16 degrés, et si cela peut paraître peu, au Groenland c'est une canicule. La calotte de glace ne supporte donc plus la chaleur, elle fond, elle craque et disparaît dans la mer.  

La fonte de la calotte glacière a déjà entraîné une hausse du niveau des océans de 1,1 cm entre 1992 et 2018. Si les plus gros glaciers commencent à disparaître, l'augmentation pourrait être encore plus forte. L'année dernière, le GIEC a publié un rapport qui nous fait dire que tout s'accélère puisque 3 00 millions de personnes seraient menacées par la montée des eaux, dont 1 million de Français et ce dès 2050. 

Si la France est menacée, comment nous y préparons-nous ? En février dernier, le gouvernement a annoncé vouloir relocaliser entre 5 000 et 50 000 habitations menacées par l'érosion des côtes aussi bien dans le Sud-ouest que dans Somme. On remet du galet, on renforce les digues... On dépense donc beaucoup d'argent mais il semblerait que l'on attende toujours le pire pour s'en occuper réellement. 

Le plus : plus de prénoms pour les ouragans

À lire aussi
La sécheresse (illustration) sécheresse
"Les niveaux des nappes phréatiques sont au plus bas", alerte une hydrologue

On risque de bientôt manquer de prénoms pour nommer les ouragans. Il y en a trop ! En ce moment il y a cinq cyclones au-dessus de l'Atlantique : Paulette, René, Sally, Teddy, Vicky. 

Ces phénomènes météos portent des prénoms masculins et féminins, choisis dans les six listes de 21 noms par l'Organisation de météorologie mondiale. Problème : Vicky est le dernier nom de la liste et un nouveau cyclone se forme déjà au large du Cap Vert. 

La note : 16/20 à Lego

Lego tourne la page des sachets en plastiqueLe plastique sera remplacé par du papier recyclable. Cette opération entre dans le cadre d'un vaste plan pour atteindre la neutralité carbone dans les opérations de fabrication fin 2022. Coup de pression des consommateurs et donc des enfants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Océans Lego
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants