2 min de lecture Gironde

VIDÉO - Gironde : l'érosion de la dune du Cap Ferret s'accélère

L'érosion s'accélère au Cap Ferret, si bien que la préfecture a pris un arrêté pour fermer une partie de la côte aux promeneurs.

>
VIDÉO - Gironde : l'érosion gagne du terrain au Cap Ferret Crédit Média : M6 / Witold Stanik et Laurie Desorgher | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Marie Sasin

Malgré le soleil, les touristes en vacances dans la région d'Arcachon ne pourront se balader à la pointe du Cap Ferret. La promenade est fermée depuis une quinzaine de jours à la demande de la préfecture en raison de l'érosion de la dune. Le phénomène s'accélère avec le réchauffement climatique selon les autorités.

En 1968, le Cap Ferret était encore bordé d'un grand banc de sable. En 2012, la mer en a recouvert une grande partie et rogne les côtes. Les photos sont saisissantes et montrent l'ampleur de ce phénomène.

Selon une étude demandée par la préfecture de Gironde, cette érosion de sable serait même en train de s’accélérer et risque bien de provoquer l'effondrement de la trentaine d'habitations qui se trouvent sur la côte Est, côté bassin d'Arcachon. Sur ordre de la préfecture, la mairie en a bloqué l'accès aux promeneurs.

"La commune a décidé de fermer ce cheminement considérant qu'on donnait la priorité à la sécurité de notre population. Depuis le 7 février, ce cheminement est fermé au public. Cela représente un peu moins de 900 mètres sur l’entièreté de notre littoral", explique Aurélie Delabre, directrice de cabinet à la mairie de Lège Cap Ferret.

Un restaurant à l'eau

À lire aussi
La plage de Capbreton (Landes), où ont été retrouvés des sachets de cocaïne. justice
Lacanau : le mineur arrêté avec 5 kg de cocaïne sur la plage mis en examen

Sur ce chemin interdit aux promeneurs, seul Olivier se balade aujourd'hui. Son restaurant "Chez Hortense" se trouve a quelques mètres. L'érosion est un phénomène que sa famille connaît bien. Leur premier établissement situé 200 mètres plus bas est tombé à l'eau il y a plusieurs décennies. Cet arrêté risque de leur faire perdre des clients mais les laisse aussi dans l'incertitude de l'avenir.

"On le juge sévère et un peu comme un coup de massue, ça remet en cause 50 ans de travail. On va voir ce qui va découler de cet arrêté. Pour l'instant, on est dans le flou, on est dans l’attente", estime le restaurateur. Pour l'heure en effet, nul ne sait combien de temps peut durer une telle interdiction. Les promeneurs eux, sont déçus mais comprennent l'enjeu de cet arrêté.

Des initiatives pour lutter contre l'érosion

Il y a des initiatives afin de lutter contre ce phénomène, outre cet arrêté, 30.000 m3 de sable ont été versés l'automne dernier, pour tenter de réduire l'érosion. Pas sûr malheureusement que ce sera suffisant pour préserver la beauté de ces paysages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gironde Environnement Mer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants