1 min de lecture Changement climatique

Chine : découverte de 28 virus inconnus dans un glacier

Des chercheurs ont analysé deux carottes extraites d'un glacier du plateau tibétain, découvrant 28 virus jusqu'alors inconnus selon eux.

Le glacier la "Mer de glaces" le 8 juillet 2015 à Chamonix (Illustration).
Le glacier la "Mer de glaces" le 8 juillet 2015 à Chamonix (Illustration). Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Le réchauffement climatique fait craindre un certain nombre de conséquences, dont certaines potentiellement dramatiques. Parmi les scénarios évoqués, celui consistant à voir des agents pathogènes être relâchés dans l'atmosphère à cause de la fonte des glaciers. Et c'est dans cette optique qu'une découverte dans un glacier du plateau tibétain est intéressante. 

En effet, des chercheurs qui ont dissout deux carottes de glaces ont découvert, assurent-ils, 28 groupes de virus différents et inconnus, indique Trust My Science, relayant un article de Vice. Une clé pour essayer de recenser les virus ayant réussi à prospérer au fil du temps dans différents climats et environnement. 

"Cependant, dans le pire des cas, cette fonte des glaces pourrait libérer des agents pathogènes dans l’environnement", écrivent les chercheurs dans une étude pas encore évaluée par leurs confrères et consœurs. Mais dans ce cas extrême, une connaissance d'un maximum de virus serait un atout

Loin de connaître tous les virus sur terre

"Les microbes différaient considérablement à travers les deux carottes de glace, représentant vraisemblablement des conditions climatiques très différentes au moment du dépôt", ont ainsi relevé les scientifiques, après avoir pris des précautions lors des analyses. 

À lire aussi
Le glacier de l'île du Pin, où les scientifiques de l'université de Northumbria ont découvert des sédiments contenant des restes de plantes vieux de 90 millions d'années. sciences
Il y a 90 millions d'années, une forêt poussait en Antarctique

En effet, les deux carottes ayant été prélevées en 1992 et en 2015, les couches externes ont été contaminées par des bactéries actuelles, il a donc fallu, à travers différentes méthodes, gratter 1,5 cm de couche externe afin d'accéder à de la glace non contaminé, dans un environnement soigneusement stérile. 

Au final, 28 virus inconnus auraient été découverts. "Nous sommes très loin d’échantillonner toute la diversité des virus sur Terre", a analysé pour Vice Chantal Abergel chercheuse en virologie environnementale. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Chine Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants