2 min de lecture Val-de-Marne

Les infos de 18h - Fête sauvage dans le Val-de-Marne : un "acte criminel", dit le maire de Joinville

Le maire de Joinville-le-Pont Olivier Dosne a annoncé dimanche 15 novembre son intention de porter plainte après la soirée clandestine rassemblant plus de 300 personnes organisée dans sa ville dans la nuit de vendredi à samedi.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Fête clandestine à Joinville-le-Pont : "c'est un acte criminel", estime le maire Crédit Image : AFP / JAIME REINA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat édité par Florine Boukhelifa

La fête clandestine de Joinville-Le-Pont (Val-de-Marne) survenue dans la nuit de vendredi à samedi 14 novembre continue de susciter des condamnations unanimes. En cause, les violences qui ont éclaté après l'intervention de la police et le dépistage positif au coronavirus d'un des 300 participants.

"Nous étions informés de l'existence de soirées depuis le mois d'août", a expliqué le maire de la commune. Olivier Dosne a précisé que la police nationale avait été prévenue. Il dénonce "des défaillances au plus haut du département, voire au plus haut de l'État" alors qu'aucune investigation n'avait été menée.

Le maire attend "des sanctions exemplaires" après cet événement "qui, selon le bon sens, n'aurait jamais dû se passer." En attendant, Olivier Dosne a annoncé que des plaintes seront déposées après "cet acte criminel où il pourrait y avoir des morts en fin de chaîne". D'abord, pour "mise en danger de la vie d'autrui", puis pour la non déclaration de l'établissement auprès de la mairie, et enfin une plainte concernant le "préjudice d'image" pour la ville.

À écouter également dans ce journal

Religion - Gérald Darmanin recevra les représentants des cultes religieux lundi 16 novembre. Le ministre de l'Intérieur abordera notamment la reprise de célébration des messes publiques, alors que des manifestations de fidèles chrétiens se multiplient.

À lire aussi
Une fête (illustration) Val-de-Marne
Fête à Joinville-le-Pont : "Une insulte aux professions de santé", dénonce le maire

États-Unis - Donald Trump a évoqué la victoire de Joe Biden pour la première fois sur Twitter, huit jour après l'annonce du résultat de la présidentielle. Pourtant, le président sortant s'est très vite rétracté et à une nouvelle fois dénoncer des fraudes électorales.

Justice -  Un des hommes impliqués dans la mort d'un chauffeur de bus en juillet dernier à Bayonne bientôt de nouveau derrière les barreaux. Sorti de prison sous contrôle judiciaire après quatre mois de détention, il comparaîtra lundi 16 novembre pour une nouvelle affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Val-de-Marne Confinement Violences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants