1 min de lecture Vidéo

Confinement : Gérard Larcher souhaite une reprise des messes

INVITÉ RTL - Gérald Darmanin a mis en garde les catholiques qui manifesteraient pour la réouverture des messes et n'hésitera pas à "envoyer les policiers et gendarmes verbaliser".

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Gérard Larcher Crédit Image : SILVERE GERARD/AGENCE1827/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Plus de 300 catholiques se sont rassemblés ce dimanche 15 novembre au matin devant la cathédrale de Bordeaux pour demander la reprise de la messe, interdite pendant le confinement, certains entonnant des prières, qui ont valu aux organisateurs une convocation au commissariat. 

Gérard Larcher s'est prononcé  pour une reprise des messes, dans le respect des "conditions sanitaires". "On est là sur une liberté fondamentale et le gouvernement doit y être attentif", a déclaré le président du Sénat, invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI. Il appelle ainsi "au dialogue qui doit commencer demain entre les cultes et l'exécutif" (voir vidéo ci-dessus à partir de 11 minutes 32)

Les messes doivent-elles reprendre ? "À la condition que les conditions sanitaires soient respectées" dans les églises, a plaidé Gérard Larcher. Le Conseil d'État a maintenu il y a une semaine l'interdiction des cérémonies religieuses avec un large public, telle que la messe dominicale. Le président du Sénat "souhaite que cette position soit revue" car "nous arrivons en effet dans un temps important notamment pour la communauté chrétienne", l'Avent. 

Contre la mise en garde de Darmanin

Quant à la mise en garde de Gérald Darmanin, qui n'hésitera pas à "envoyer les policiers et gendarmes verbaliser", en cas "d'acte répété" et "manifestement contraire aux lois de la république", les catholiques qui manifesteraient pour la réouverture des messes, l'élu des Yvelines a jugé que ce n'est pas la bonne "réponse" à des fidèles "qui expriment leur attente".

À lire aussi
confinement
Coronavirus : le Pas-de-Calais sera le seul département à être confiné le week-end

Le ministre de l'Intérieur doit recevoir lundi 16 novembre les représentants des principaux cultes afin d'évoquer "les conditions dans lesquelles pourraient se tenir à nouveau des cérémonies dans les lieux de culte en fonction de l'évolution de la situation sanitaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Manifestations Chrétiens
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants