1 min de lecture Faits divers

Fête clandestine dans le Val-de-Marne : un des 300 participants positif au coronavirus

Une fête clandestine a rassemblé "300 à 400 convives" dans le Val-de-Marne dans la nuit du 13 au 14 novembre. "Au moins un des participants était positif à la Covid-19", annonce la préfecture.

>
Val-de-Marne : ce que l'on sait de la fête qui a rassemblé 300 personnes Crédit Image : Linh PHAM / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat/RTL | Durée : | Date :
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Dans la nuit de ce vendredi 13 à ce samedi 14 novembre, alors que la France était confinée en raison de la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, une fête a rassemblé "300 à 400 convives" à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne). Dans un communiqué, la Préfecture de police annonce qu'"au moins l'un des participants était positif à la Covid-19"

En conséquence, "les autorités appellent à la responsabilité l'ensemble des participants à cette soirée et les invitent à se faire dépister dans les meilleurs délais et à s'isoler au moins jusqu'à réception des résultats de leur test, s'il est négatif." 

"Une enquête est initiée" afin "d'identifier les organisateurs de cette soirée clandestine ainsi que le propriétaire des lieux", précise la Préfecture de police. La Sureté départementale du Val-de-Marne a été chargée des investigations.

Plus tôt, la Préfecture avait annoncé que des policiers avaient porté plainte pour violence, "les 'convives' mécontents leur ayant lancé des bouteilles". Selon Le Parisien, les forces de l'ordre ont dû utiliser "deux grenades de désencerclement" qui ont fait un blessé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Coronavirus France Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants