3 min de lecture Rentrée scolaire

Rentrée 2019 : ce qui change à la maternelle, au primaire, au collège et au lycée

Parmi les changements notables, il y a l'abaissement de l'âge de l'instruction obligatoire à 3 ans ou encore la fin des séries S, ES et L au lycée.

Une classe d'école (illustration)
Une classe d'école (illustration) Crédit : Thierry Zoccolan / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Quelque 12,4 millions d'élèves franchissent lundi les portes des écoles (6,7 millions), collèges (3,4 millions) et lycées (2,3 millions), auxquels s'ajoutent 207.550 apprentis et 272.850 élèves des premier et second degrés des ministères en charge de l'Agriculture et de la Santé. Ils suivront les cours dispensés par 871.000 enseignants répartis dans les 61.900 écoles et établissements scolaires du public et du privé.  

Comme toutes les rentrées scolaires, la rentrée 2019 a son lot de nouveautés. Deux grandes lois du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer ont des répercussions sur l'année 2019-2020 : la réforme du lycée en vue de la nouvelle formule du bac 2021 et la loi "pour une école de la confiance." D'autres annonces faites au fil de l'année entrent en vigueur. 

Parmi les nouveautés qui concernent tous les élèves, de la maternelle au lycée, la loi "pour une école de la confiance" rend obligatoire la présence des drapeaux français et européens dans chaque salle de classe, ainsi que de la devise "Liberté, égalité, fraternité" et des paroles du refrain de La Marseillaise. Par ailleurs, les cartes de France affichées en salle de classe devront représenter les territoires français d’outremer. Pour favoriser l'écologie, 250.000 "éco délégués" seront nommés (un par classe au collège et au lycée) pour favoriser la mise en oeuvre d'actions concrètes. 

Les différents niveaux sont aussi tous concernés par des mesures en faveur des élèves en situation de handicap, 340.000 enfants sont scolarisés en milieu ordinaire, selon le site vie-publique.fr. Ainsi, un "Service départemental de l’école inclusive" (SDEI) est créé dans chaque département, avec pour mission "l’organisation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la politique de scolarisation des élèves handicapés".

À lire aussi
Une CAF en France (illustration) rentrée scolaire
Allocation de rentrée scolaire : montant, date, barème… Ce qu’il faut savoir

Dans cette même ambition, débute le déploiement progressif des "pôles inclusifs d’accompagnement localisés" (Pial), chargés, au sein de chaque école, de gérer l’affectation des personnels dédiés à l’accompagnement des élèves en situation de handicap (AESH). 300 écoles, 2.000 collèges et 250 lycées professionnels avec ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire) devraient être concernés d'ici 2022. 

Une entrée à l'école plus tôt, dans des classes amaigries

La rentrée 2019 est marquée par un abaissement de l’abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire de 6 à 3 ans dès la rentrée 2019. Au total, 25.000 enfants sont concernés par cette réforme. 

Un assouplissement du contrôle de l’assiduité est prévu pour les élèves de petite section de maternelle. Ces aménagements ne peuvent porter que sur les heures de classe prévues l’après-midi. Les responsables de l’enfant doivent adresser au directeur de l’école une demande d’aménagement, écrite et signée.

Le dédoublement des classes dans les écoles en réseau d’éducation prioritaire (REP) est étendu à la rentrée 2019 aux classes de grande section. Celles-ci verront leurs effectifs baisser d’une vingtaine à une douzaine d’élèves. Cette mesure doit bénéficier à environ 150.000 élèves de quartiers défavorisés. 

Petits-déjeuners gratuits et cantine à 1 euro

Deux initiatives du gouvernement lancées pour lutter contre la grande pauvreté concernent les élèves. 

D'une part, la cantine à 1 euro doit permettre aux enfants issus de familles défavorisées de bénéficier d’un repas complet par jour pour un euro maximum dans les communes rurales fragiles. Cela devrait concerner entre 60 et 120.000 enfants selon le ministère de la Santé.

D'autre part, les petits-déjeuners gratuits à l’école sont étendus à toutes les écoles en zone d’éducation prioritaire ou rurale. Ces petits-déjeuners seront distribués à environ 100.000 écoliers.

Vers le bac 2021, la rentrée des spécialités au lycée

Dans le cadre de la réforme progressive du lycée en vue de la nouvelle formule du baccalauréat 2021, ce sont les lycéens entrant en classe de Première qui sont concernés par des nouveautés. La première est qu'il n'y aura pas de rentrée pour les sections S, ES et L, supprimées.

Elles sont remplacées par 3 enseignements de spécialité choisis par l'élève parmi 12 propositions. Les programmes de ces enseignements ont été rendus publics. À cela s'ajoute un tronc commun avec du français, de la philosophie, de l’histoire-géographie, de l’enseignement moral et civique, un enseignement scientifique, des langues vivantes et du sport.

Enfin, nouveauté, les élèves de Première commencent dès cette année à acquérir des points pour leur bac en 2021. Le bulletin scolaire de première et terminale pèsera 10% de la note finale du Bac, et 30% pour les examens de type bac blanc qui devront être organisés dans chaque lycée en Première et Terminale.

Lycée : le programme scolaire 2019 - 2020
Lycée : le programme scolaire 2019 - 2020 Crédit : RTL
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rentrée scolaire Rentrée Maternelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants