1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Coronavirus : comment les hôpitaux s'organisent pour accueillir les enfants touchés
2 min de lecture

Les infos de 8h - Coronavirus : comment les hôpitaux s'organisent pour accueillir les enfants touchés

La Covid-19 se propage fortement chez les plus jeunes. De plus en plus de mineurs touchés par le virus commencent à arriver à l'hôpital, parfois même des enfants en très bas âge.

Un soignant s'occupe d'une patiente malade du coronavirus à l'hôpital AP-HP Louis Mourier de Colombes, le 4 mai 2021.
Un soignant s'occupe d'une patiente malade du coronavirus à l'hôpital AP-HP Louis Mourier de Colombes, le 4 mai 2021.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Les infos de 8h - Coronavirus : les enfants au cœur des nouvelles hospitalisations
13:14
Le journal RTL de 8h du 08 décembre 2021
13:14
Dimitri Rahmelow - édité par Nicolas Barreiro

Peu touchés jusqu'à présent par le virus, les plus jeunes semblent être le moteur de cette cinquième vague. Le taux d'incidence explose chez les enfants, notamment parmi les plus jeunes, les 6-11 ans. On frôle les 1.000 cas pour 100.000 habitants. Concrètement, cela signifie que dans cette tranche d'âge, un enfant sur cent est aujourd'hui atteint par le virus.
 
Heureusement pour eux, les formes graves restent rares. Mais c'est une première depuis le début de cette crise : de plus en plus d'enfants sont admis à l'hôpital. En Alsace, à l'hôpital de Sélestat, jamais autant de mineurs atteints par la maladie n'avaient été accueillis. L'équipe de pédiatrie veille à ce que tous les lits disponibles soient prêts et équipés à chaque instant car, parmi les enfants positifs qui arrivent désormais chaque jour aux urgences, certains sont immédiatement transférés en pédiatrie.

"Depuis une semaine, on voit arriver avec une plus grande fréquence des enfants Covid-positifs. C'est essentiellement des bébés d'un mois dont les parents ne sont pas vaccinés", témoigne une soignante de l'établissement. Une adolescente de 15 ans a également été hospitalisée pour quelques heures. 

Aujourd'hui on est obligé de renforcer le personnel de la pédiatrie

Manuel Klein, directeur du Groupe Hospitalier Sélestat-Obernai

Toujours les mêmes symptômes : déshydratation, gêne respiratoire et la nécessité pour le Dr. Benoit Roth de s'adapter aux plus petits. "Ça nécessite une surveillance plus stressante. La difficulté, c'est chez les tout petits, est-ce qu'il va pouvoir s'alimenter ?", se demande le médecin, qui évoque "le risque de déshydratation".

Si les hospitalisations durent en général moins de 24 heures, le directeur Manuel Klein s'attend à devoir gérer le service au jour le jour. "Aujourd'hui on est obligé de renforcer le personnel de la pédiatrie, notamment parce qu'arrivent en même temps les pathologies hivernalesbronchiolitegrippe, gastro…  Ça s'ajoute au Covid. C'est toujours compliqué à gérer ce genre de situation", souligne le directeur.

À écouter aussi

La direction a mis en place des groupes de travail pour permettre à chacun de s'exprimer devant l'arrivée aux urgences de si jeunes patients.

À écouter également dans ce journal

Présidentielle 2022 - La côte de Valérie Pécresse explose. À quatre mois de l'élection, la candidate des Républicains pourrait même battre Emmanuel Macron au second tour selon les derniers sondages.

Immeuble effondré dans le Var - Une nouvelle victime a été découverte ce mercredi dans les décombres du bâtiment qui s'est effondré à Sanary-sur-Mer. Cette femme, une octogénaire, vivait au rez-de-chaussée avec son fils, toujours porté disparu.

Littérature - Un évènement planétaire. L'œuvre japonaise One Piece dévoile son 100e tome. Depuis 24 ans, les aventures de cette bande de pirates attirent de nombreux lecteurs en France.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/