1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bronchiolite : que faire si votre enfant est infecté ?
1 min de lecture

Bronchiolite : que faire si votre enfant est infecté ?

Chaque hiver, la bronchiolite fait son retour en France. Alors que l'épidémie se répand sur toute la France, comment en protéger les jeunes enfants, susceptibles de développer des formes graves ?

Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute
Un bébé atteint par la bronchiolite soigné par un kinésithérapeute
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Étienne Bianchi & Théo Putavy

93% des hospitalisations dues à la bronchiolite concernent des nouveau-nés. Cette maladie, courante et contagieuse, touche l'ensemble du territoire métropolitain cet hiver. Néanmoins, certains conseils peuvent aider les parents confrontés à une infection chez leur enfant. 

Tout d'abord, il est important de comprendre ce qu'est la bronchiolite. Il s'agit d'une infection virale respiratoire aiguë atteignant les bronchioles. Le virus provoque une inflammation de ces petites bronches entraînant des gênes respiratoires dont les signes sont une toux et une respiration rapide et sifflante, explique l'Assurance Maladie

Souvent bénigne, la bronchiolite touche principalement les nourrissons de moins de deux ans, pouvant nécessiter une hospitalisation. Pour éviter une infection, les gestes barrières, identiques à ceux appliqués contre le Covid-19, sont préconisés : aération des pièces, lavage des mains, port du masque... Un simple rhume chez un adulte peut aussi se transformer en bronchiolite chez votre bébé. Alors, limitez les câlins au cercle de la famille très proche de l'enfant. 

Que faire si votre enfant est malade ?

Aux premiers symptômes de bronchiolite, il faut emmener rapidement le nourrisson aux urgences dans certains cas. Sont concernés les bébés de moins de six semaines, les anciens prématurés âgés de moins de trois mois ou les bébés ayant déjà une maladie respiratoire ou cardiaque identifiée

À écouter aussi

De plus, si votre enfant boit moins de la moitié de ses biberons à trois repas consécutifs et vomit systématiquement, s'il dort en permanence ou s'il pleure de manière inhabituelle et n'arrive pas à s'endormir, vous devez l'amener à l'hôpital le plus vite possible. 

Enfin, si le bébé ne correspond pas aux cas précédemment cités, quelques gestes doivent être adoptés. Suivez d'abord les conseils d'un médecin et nettoyez lui le nez au moins six fois par jour avec du sérum physiologique. Vous devez continuer à le coucher sur le dos. Ne le couvrez pas trop et donnez lui régulièrement de l'eau ainsi que de la nourriture plus souvent, mais en plus petites quantités

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/