1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : dans quels départements le risque qu'un élève soit infecté est le plus élevé ?
1 min de lecture

Coronavirus : dans quels départements le risque qu'un élève soit infecté est le plus élevé ?

Alors que le protocole sanitaire dans les écoles a été élevé au niveau 3 par Jean Castex, un chercheur a créé un simulateur qui calcule la probabilité d'avoir au moins un élève positif au Covid-19 par classe en fonction des départements.

Le protocole est renforcé dans les établissements scolaires face à la vague épidémique.
Le protocole est renforcé dans les établissements scolaires face à la vague épidémique.
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Théo Putavy

"L'école, c'est bon pour les enfants", a rappelé ce mardi 7 décembre sur RTL Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l'Éducation nationale souhaite que les enfants continuent au maximum de se rendre à l'école même si le nombre de contaminations au Covid-19 ne cesse de croître ces derniers jours. 

Le taux d'incidence des 6-10 ans est désormais supérieur à 900 cas pour 100.000 enfants, contre 411 sur l'ensemble de la population. Une des causes principales à cette explosion des contaminations reste l'école. C'est pourquoi, Germain Forestier, enseignant-chercheur en informatique à l’université de Haute-Alsace, a développé un simulateur de statistiques liées au Covid-19, comme le dévoile FranceInter. Comme peut le faire CovidTracker avec CoviRisque pour la population générale, il calcule la probabilité qu'il y ait au moins un élève positif au coronavirus dans une classe de 30 élèves par département. Il s'appuie sur les données de taux d'incidence transmises par Santé publique France

Plus de 50% de chance dans 53 départements

Les données datées du 2 décembre révèlent que dans 53 départements métropolitains, il y aurait au moins 50% de chance qu'au moins un élève soit contaminé dans une classe. Cette probabilité dépasse même les 80% dans la Drôme (81%) et l'Ardèche (82%)

Elle reste également très haute dans les Landes (73%), le Rhône (76%), la Haute-Savoie (76%), les Alpes-de-Haute-Provence (76%), le Lot-et-Garonne (77%), les Pyrénées-Orientales (77%), les Pyrénées-Atlantiques (79%) et les Hautes-Pyrénées (80%). 

À écouter aussi

Évidemment, ce simulateur n'est pas "un calculateur de risque de la probabilité de tomber malade", rappelle Elias Orphelin de CovidTracker sur Franceinter, puisqu'on ne tombe pas malade en fonction de sa position géographique et que d'autres facteurs comme le statut vaccinal ou le respect des gestes barrières peuvent influer. Mais il sert d'indicateur sur la situation de l'épidémie dans les différents départements. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/