2 min de lecture Coronavirus

Les infos de 6h - Coronavirus : ce que l’on sait du pont aérien entre la France et la Chine

Un pont aérien entre la France et la Chine a été mis en place afin de faire face au manque de matériel dans les hôpitaux. Le premier avion en provenance de Pékin devrait atterrir en France ce lundi 30 mars avec 8 millions de masques à son bord.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : ce que l'on sait du pont aérien entre la France et la Chine Crédit Image : AFP / THOMAS SAMSON | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL générique
Marie Moley et Sarah Belien

C'est une nouvelle semaine difficile qui démarre. Alors que l'on entre dans la 3e semaine de confinement, le bilan des victimes du coronavirus ne cesse d’augmenter. De nouvelles évacuations ont eu lieu pour désengorger les hôpitaux du Grand Est dimanche 29 mars. Et ce lundi, démarrent les liaisons aériennes entre Paris et Pékin.

Plusieurs allers-retours par semaine seront effectués entre les deux villes afin d'amener en France du matériel chinois et notamment des masques. Le gouvernement en a commandé 1 milliard et ils vont être livrés chaque semaine d'ici l'été. Des avions cargo chargés de masques vont atterrir deux fois par semaine jusqu'à la mi-juillet pour inonder les hôpitaux, les pharmacies et les Ehpad qui subissent la pénurie de plein fouet.

Le premier de ces cargos est attendu ce lundi 30 mars dans un aéroport de la Marne, avec à son bord, 8 millions de masques. Et ces importations massives sont absolument vitales. Puisque dans l'état actuel de notre stock, la France a de quoi tenir seulement 3 semaines, d'où l'urgence. En France, notre capacité de production couvre à peine 1/4 des besoins.

Maintenant se pose une autre question, celle de la livraison du dernier kilomètre jusqu'à chaque pharmacie, chaque hôpital. Des ratés ont eu lieu les semaines passées avec des retards de livraison de 2 à 3 jours voire plus. Ces masques restent réservés aux soignants. Le Premier ministre l'a dit, il va falloir tenir dans la durée.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des gens masqués sur un marché à Paris le 14 mai 2020 bien-être
Déconfinement : files d'attente, commerces, transports... 3 exemples d'incivilités

Consommation - Le sondage RTL conso Odoxa confirme avec certitude que notre façon de consommer a radicalement changé. Nous mangeons différemment, nous faisons les courses différemment. 65% des français affirment avoir modifié leur comportement depuis le début du confinement.


TravailLa ministre du Travail prévoit d'étendre le dispositif du chômage partiel pour 2,2 millions de salariés afin de "prévenir le licenciement et la casse sociale". La ministre du Travail, invitée du Grand Jury dimanche 29 mars, a indiqué que cela permettrait également d’accélérer la reprise économique.

Vacances - Le coronavirus bouleverse les projets de vacances pour les consommateurs comme pour les professionnels. Gaël Sliman, président d'Odoxa, affirme que 6 Français sur 10 ont déjà annulé une réservation, soit ont modifié ou comptent modifier ses projets de réservation pour des vacances.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Hôpitaux Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants