3 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : quels sont les lieux qui restent fermés en France ?

Si le déconfinement a sonné pour nombreux lieux culturels et sportifs, pour les expositions, les croisières ou encore les boîtes de nuit, il faudra patienter.

Discothèque (illustration)
Discothèque (illustration) Crédit : Linh PHAM / AFP
Marie Gingault et AFP

Lundi 22 juin sonne une nouvelle étape du déconfinement. Depuis le 11 mai, les lieux publics, culturels et sportifs rouvrent peu à peu. À partir du lundi, si les écoliers ont retrouvé le chemin de l'école, il est également de nouveau possible de se rendre au cinéma, au casino, dans des salles de jeux ou encore dans des centres de vacances.

Nouvelle étape à compter du 10 juillet, date de la fin de l'état d'urgence sanitaire, où les stades et hippodromes pourront de nouveau recevoir des supporters impatients. Le nombre maximal de spectateurs sera néanmoins limité à 5.000 personnes, tout comme dans les salles de spectacle et ce, jusqu'au 1er septembre.


Si ces lieux ont la chance de pouvoir rouvrir, non sans règles sanitaires strictes, pour d'autre il faudra encore patienter. C'est notamment le cas des boîtes de nuit, qui n'ont pas l'autorisation de rouvrir leurs portes. Un coup dur pour le monde de la nuit.

Le gouvernement signe l'arrêt de mort des discothèques

L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH)
Partager la citation

Matignon a annoncé que les discothèques resteront fermées jusqu'à la rentrée de septembre, une annonce qui est très mal passée chez les patrons de boîtes de nuit, qui se sentent délaissés du gouvernement. Ils ont par ailleurs menacé d'attaquer cette décision au Conseil d'état. "Le gouvernement signe l'arrêt de mort des discothèques", a estimé samedi l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), une des organisations patronales des 1.500 discothèques françaises. 

"On devait nous annoncer une date de réouverture pour l'été avec des protocoles de sécurité et nous n'avons rien eu, c'est incompréhensible, ce n'est pas plus dangereux d'aller danser que d'aller au cinéma, de prendre l'avion ou le train", a déclaré Laurent Lutse, président à l'UMIH de la branche cafés, brasseries et établissements de nuit, qui juge cette décision comme étant de "la concurrence déloyale"

Les foires, salons et expositions

À lire aussi
Le président américain Donald Trump, le 18 mai 2019. coronavirus
Coronavirus : Trump assure qu'un vaccin ou un traitement sera disponible avant la fin de l'année

Même son de cloche du côté des foires, expositions et salons. Tous les événements annulés ces derniers mois représentent un impact qui se chiffre à 15 milliard d'euros, selon l'Union française des métiers de l’événement (Unimev), qui précise que cela représente un tiers de la contribution annuelle de l’industrie. Au total, ce serait plus de 4.500 événements qui ont été annulés et plus de 3.000 reportés, indique Les Echos

Les membres d’EMECA (qui regroupe 24 sites événementiels européens) estiment "qu'il faudra entre 2 à 3 ans pour revenir au niveau d'activité antérieur à la crise", précise leur communiqué

"La réouverture des parcs d'expositions, au plus tard le 1er septembre, est indispensable et toutes les mesures sanitaires nécessaires sont prêtes à être mises en oeuvre", réclament ces gestionnaires de grands parcs d'expositions européens.

Les croisières maritimes internationales

Si vous aviez dans l'intention de partir en croisière cet été, c'est raté. Si les croisières fluviales vont de nouveau redémarrer le 11 juillet, les croisières maritimes resteront quant à elles à quai. On se souvient notamment du chaos du Diamond Princess avec ses 4.000 passagers confinés et ses 700 cas de contamination à la Covid-19. 

Afin d'éviter qu'un tel scénario ne se reproduise, les croisières maritimes internationales restent par conséquent interdites.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants