2 min de lecture Musique

Discothèques : "C'est tout un secteur qui est sinistré", alerte Franck Riester sur RTL

INVITÉ RTL – Le ministre de la Culture a annoncé ce vendredi 19 juin qu'il allait recevoir "très prochainement les représentants de ces secteurs et quelques artistes pour trouver des solutions avec eux". Il estime en effet qu'ils sont "les plus pénalisés par la crise".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Discothèques : "C'est tout un secteur qui est sinistré", alerte Franck Riester sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Sarah Ugolini

"Je pense à celles et ceux qui travaillent dans le monde de la nuit", a affirmé Franck Riester ce vendredi 19 juin sur RTL. "Les discothèques, ça a des conséquences pour eux dramatiques", poursuit en effet le ministre, au sujet des boîtes de nuit qui sont à l'arrêt depuis le début de la crise sanitaire. 

"On n'en parle pas et moi je veux en parler aujourd'hui parce que c'est tout un secteur de l'économie qui est sinistré et avec une dimension culturelle, puisqu'il y a toute la musique électronique qui est pénalisée par ce virus", déplore le ministre de la Culture. "Je reçois très prochainement les représentants de ces secteurs et quelques artistes pour trouver des solutions avec eux", a d'ailleurs annoncé  Franck Riester. Il estime en effet qu'ils sont "les plus pénalisés par la crise". 

Le ministre a en outre annoncé la tenue d'un concert de Jean-Michel Jarre au Palais Royal à l'occasion de la Fête de la musique. "Au ministère de la Culture, un avatar de Jean-Michel Jarre va faire pour la première fois au monde un concert en réalité virtuelle",  a assuré Franck Riester. 

On ne peut pas faire la fête comme avant

Franck Rister, ministre de la Culture, sur RTL.
Partager la citation

De manière générale, le ministre assure que malgré le coronavirus, "on a envie de célébrer la musique" pour la Fête de la musique ce dimanche 21 juin et qu'il faut "célébrer les artistes aussi qui ont été exceptionnels pendant le confinement". Il rappelle toutefois qu'"on ne peut pas faire la fête comme avant" et que ce sera une Fête de la musique "différente".  

Il y aura des concerts dans les limites de sécurité sanitaire dans les salles où on peut s’asseoir. Les fosses ne sont pas autorisées. Des concerts seront aussi "possibles sur le domaine public à condition qu’il y ait un organisateur". Dans les bars, il y aura "des animations musicales à condition qu’il n’y ait pas d’attroupements sur la voie publique". Franck Riester convient que ce "n'est pas idéal", mais rappelle qu'on va aussi célébrer la musique sur le numérique cette année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Franck Riester Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants