1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - Diamond Princess : un médecin japonais témoigne du "chaos" à bord
1 min de lecture

VIDÉO - Diamond Princess : un médecin japonais témoigne du "chaos" à bord

Un médecin japonais, qui a pu monter sur le Diamond Princess, tire la sonnette d'alarme sur la gestion du coronavirus à bord du paquebot confiné à Yokohama au Japon. "Je n'ai jamais eu aussi peur d'attraper le Covid-19", dit-il.

Le paquebot "Diamond Princess" à Yokohama le 10 février 2020
Le paquebot "Diamond Princess" à Yokohama le 10 février 2020
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Diamond Princess : un médecin japonais témoigne du "chaos" à bord
00:01:52
Diamond Princess : un médecin japonais témoigne du "chaos" à bord
00:01:52
Christophe Decroix - édité par Thomas Pierre

Soixante-dix-neuf cas supplémentaires de coronavirus sur un paquebot de croisière au large du Japon, le Diamond Princess. Ce bateau en quarantaine qui est devenu un véritable nid à contamination. Au total, 621 passagers sont infectés, et selon un médecin japonais qui a pu monter à bord c'était inévitable.

Alors que les derniers tests à bord n'ont été réalisés mardi 18 février, c'est-à-dire un jour avant la fin de la quarantaine, le professeur Kentaro Iwata, spécialiste des maladies infectieuses, a dû batailler pour pouvoir monter à bord. 

Il a été tellement effaré par ce qu'il a vu qu'il a décidé de témoigner dans une vidéo. Il y rappelle d'abord que ça fait plus de 20 ans qu'il va en Afrique pour Ebola, ou en Chine pour le Sras ou le Choléra, et qu'il n'a jamais eu d’inquiétude pour lui car il sait comment se protéger. 

Des passagers sans masques hors de leurs cabines

Mais "à bord du Diamond Princess, dit-il, je n'ai jamais eu aussi peur d'attraper le Covid-19, parce qu'on ne sait pas où il est". Selon lui, à bord, c'est le chaos complet : pas de distinction entre zone verte, saine, et la zone rouge, infectée. Les passagers allaient de leurs chambres au centre de soin sans masques avec sur place un officier de santé qui ne se protégeait pas lui-même. 

À lire aussi

Par ailleurs, des passagers ont été aperçus en train de discuter entre eux sur le pont sans protection, alors que sur le papier les règles imposaient à chacun de rester confiné dans sa cabine. Affolé, le professeur Iwata a préféré se mettre lui-même en quarantaine lorsqu'il est redescendu de ce paquebot et alerter l'opinion publique.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/