3 min de lecture Alimentation

Les infos de 6h - Gaspillage : les dons d’invendus en baisse de 5 %

REPORTAGE - Depuis 4 ans, la loi oblige les grandes surfaces à donner leurs invendus. Selon une étude IPSOS, les dons ont baissé de 5 % l'an dernier. Les magasins gèrent mieux leurs stocks et les associations s'inquiètent.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 6h du 11 février 2020 Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais édité par Paul Turban

C'est l'un des effets pervers d'une loi pourtant tournée vers les plus modestes. Depuis 4 ans, la loi Garrot contraint les grandes surfaces à donner leurs invendus. Cela a permis aux associations de récolter de nombreuses denrées alimentaires et de les distribuer. Pourtant, ces dons sont désormais, une diminution de 5 % l'an dernier, selon une étude Ipsos. 

À la Banque alimentaire de Bordeaux, des milliers de dons sont récoltés chaque jour à l'entrepôt. "Je vois une ou deux mandarines fatiguées pour une dizaine qui sont bonnes, ce sont des produits que l'on récupère volontiers", confie Philippe Idiartegaray au milieu des palettes, gilet orange sur les épaules. Le directeur note une baisse en provenance de la grande distribution : "Beaucoup de magasins donnent moins qu'avant. Ce n'est pas qu'ils sont moins portés sur le don. Ils gèrent mieux les flux, de manière très très serrée." 

"Aujourd'hui, 91 % des magasins déclarent faire du don, contre 96 % l'an passé, note aussi Maroussia Termignon, commercial pour une start-up qui met en relation magasins et associations. Les magasins gèrent mieux leurs caisses à travers notamment la promotion des produits à date très courte". 

Cela oblige les banques alimentaires à s'adapter. "C'est très compliqué à gérer, et le fait de devoir aller vers plus de magasins pour avoir la même quantité, voire un peu plus, demande de notre part encore plus de mobilisation." Pour maintenir le même volume de dons que l'an passé, la Banque alimentaire de Gironde ne sollicite plus 45 mais 60 grandes surfaces. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des enfants mangent dans une cantine scolaire (illustration) éducation nationale
Le gouvernement veut étendre les petits-déjeuners gratuits et la cantine à 1 euro

Justice - Le 26 novembre 2016, le petit Tony succombait sous les coups de son beau-père. Un calvaire vécu par ce petit garçon de trois ans quotidiennement frappé et battu par le compagnon de sa mère, Loïc Vanta. Il comparaît aujourd'hui devant les Assises de la Marne.

Politique - Emmanuel Macron a demandé aux députés de la majorité de faire preuve d'humanité après le cafouillage politique sur le congé des parents endeuillés par la perte d'un enfant. La sortie a été mal digérée par les parlementaires, qui seront reçus ce soir à l'Élysée.

Coronavirus - En Chine, l'épidémie a franchi la barre des 1.000 morts. Hier, le président Xi Jin Ping est apparu pour la première fois à la télévision, le visage recouvert d'un masque de protection, appelant à des mesures plus fortes et à traquer l'épidémie par tous les moyens. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Gaspillage Grande distribution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants