4 min de lecture Épargne

Épargne : le Livret A a toujours la cote, avec 1,44 milliard placés en juillet

3 à 4 fois plus d'argent a été épargné en juillet par rapport au mois de juin. Un effet des annonces du gouvernement, qui pourrait battre en brèche ses prévisions.

Economie - L'Angle Éco Bénédicte Tassart
>
L'Angle Éco du 22 août 2019 Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Paul Turban

Le Livret A est plus que jamais le placement préféré des Français. On l'a vu au mois de juillet. Pourtant, traditionnellement, le mois de juillet est un mois où les Français mettent peu d'argent de côté. Cette fois, on a placé 1,44 milliard sur le Livret A et 460 millions sur le Livret de développement durable et solidaire, l'autre placement défiscalisé. Pour se faire une idée, c'est 3 à 4 fois plus d'argent mis dans nos bas de laine en juillet qu'au mois de juin.

Le Livret A est l'épargne de précaution et ces chiffres traduisent finalement un gain de pouvoir d'achat des Français, 16 milliards d'euros sur nos livrets depuis janvier. Une hausse de 37 % par rapport à l'an dernier.

Les Français gagnent mieux leur vie. Emmanuel Macron et le gouvernement ont annoncé près de 20 milliards de mesures en faveur du pouvoir d'achat dans la foulée du mouvement des "gilets jaunes". Vous voyez que les sommes correspondent à peu près.

Les raisons de la hausse

D'ailleurs, une des explications des placements record en juillet, c'est justement que les impôts ont remboursé en juillet les trop-perçus, ces fameux 300 euros de baisse d'impôts en moyenne par ménages français. Cet argent est allé directement garnir les Livrets A.

À lire aussi
De l'argent (illustration) banque
Épargne : le PEL est-il un placement vraiment intéressant ?

Ensuite, l'INSEE explique que le pouvoir d'achat a eu tendance à s'améliorer pour les Français depuis janvier notamment grâce à une inflation basse. Cela permet d'économiser aussi un peu et de mettre des sous de côté.

Et puis, traditionnellement, fin juin, vous avez un certain nombre de CDD qui se terminent. Les salariés touchent la prime de précarité et la mettent à l'abri en attendant de trouver un autre contrat.

Des Français plus fourmis que cigales

Même si de nombreux Français se plaignent d'avoir des fins de mois difficiles, c'était la revendication centrale des "gilets jaunes", dès qu'ils ont un petit gain d'argent supplémentaire, ils préfèrent continuer à se serrer la ceinture et gonflent leur bas de laine en vue de coups durs possibles.

Nous sommes extrêmement prudents dans notre gestion du budget. Il est aussi vrai que l'on pioche dans notre épargne traditionnellement au moment de la rentrée scolaire et lors des fêtes de fin d'année.

Même les ménages modestes mettent de l'argent de côté. Le Livret A est vraiment le placement populaire par excellence. 80 % de la population en a un, soit 55 millions de Français. C'est facile, on peut mettre et retirer l'argent à sa guise et le tout est défiscalisé.

Un problème pour l'économie

Mais, ces placements battent aussi en brèche une idée reçue chez les hommes politiques qui veut que lorsqu'on donne du pouvoir d'achat aux ménages les plus modestes, ils le réinjectent aussitôt dans l'économie en consommant.

Ça se voit dans les chiffres de l'INSEE d'ailleurs, car la consommation est plutôt atone depuis janvier. Et c'est potentiellement un petit problème pour l'économie du pays car la consommation reste le moteur le plus important de notre croissance.

L'épargne du Livret A, c'est aussi le signe d'une inquiétude par rapport à l'avenir.

Un calcul pertinent des épargnants

Pourtant, à première vue, le Livret A n'est pas un placement intéressant, avec ses 0,75 % d'intérêts. Ils devraient même encore baisser en février. Si on applique la nouvelle formule de calcul, on devrait descendre à 0,5 %. On verra si le gouvernement s'y risque à quelques semaines des municipales.

Mais, en fait, quand on y regarde de plus près, c'est un placement plutôt malin. Et on voit que les Français qu'on décrit souvent comme nuls en économie sont plutôt doués quand il s'agit de leur argent. Aujourd'hui, vous avez très peu de placements sans risque, sans impôt sur lequel mettre son argent.

Et le taux de rémunération des livrets A n'est pas si médiocre que ça. 0,75 % de taux d'intérêts quand l'inflation est à 1 %, on perd un peu (0,25 point) mais, en réalité, beaucoup moins qu'au début des années 80 quand vous aviez un livret A rémunéré à 8 % mais avec une inflation (une augmentation des prix) à 14 %.

On place d'un côté... et on épargne de l'autre

Les Français sont assez fine mouche sur l'épargne. Ils garnissent leurs livrets... Et pourtant, ils s'endettent. Et ils ont raison ! Ils ont bien compris qu'avec les niveaux de taux d'intérêt pratiqués par les banques en ce moment (notamment dans l'immobilier), il vaut mieux emprunter. L'argent ne vaut plus rien !

On a les taux immobiliers les plus bas depuis 70 ans et les ménages renégocient à la baisse en permanence depuis 2015.

Alors, ça crée une tension dans la comptabilité de nos grandes banques mais pour les familles, rembourser sur 20 ans une maison (un bien physique) en ayant des mensualités de plus en plus basses, c'est aussi un très bon moyen de se redonner de l'air financièrement au quotidien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épargne Livret A Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798209977
Épargne : le Livret A a toujours la cote, avec 1,44 milliard placés en juillet
Épargne : le Livret A a toujours la cote, avec 1,44 milliard placés en juillet
3 à 4 fois plus d'argent a été épargné en juillet par rapport au mois de juin. Un effet des annonces du gouvernement, qui pourrait battre en brèche ses prévisions.
https://www.rtl.fr/actu/conso/epargne-le-livret-a-a-toujours-la-cote-avec-1-44-milliard-places-en-juillet-7798209977
2019-08-22 09:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/46UnB4hOWaZ6KgqnVeZDTw/330v220-2/online/image/2019/0731/7798132865_un-livret-a-placement-prefere-des-francais-malgre-sa-faible-remuneration-illustration.jpg