2 min de lecture Tabac

Tabagisme : les conseils de Michel Cymes pour arrêter de fumer cet été

L’été est là et c’est une occasion en or pour arrêter de fumer, c'est possible via un traitement médicamenteux qui repose sur les substituts nicotiniques.

Comment résister à l'envie de fumer ?
Comment résister à l'envie de fumer ?
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Capucine Trollion

 

>
Tabagisme : les conseils de Michel Cymes pour arrêter de fumer cet été Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :

L’été est là et c’est une occasion en or pour arrêter de fumer. Vous allez sans doute partir en vacances, vous serez moins stressé, vous dormirez plus et sans doute mieux. 

On peut considérer que pendant la période estivale, toutes les planètes sont alignées pour que vous tentiez de vous débarrasser une bonne fois pour toutes de ce poison, le tabac, responsable de quelque 75.000 décès chaque année dans notre pays. En plus, ça tombe bien parce que si j’en crois les enquêtes menées par l’Assurance Maladie, près de 6 fumeurs sur 10 ne rêvent que d’une chose : arrêter !

On peut arrêter de fumer sans se faire aider, mais c’est plus compliqué que si on se fait aider par un professionnel de santé. Il vous soutiendra psychologiquement et facilitera votre sevrage via un traitement médicamenteux

À lire aussi
Un fumeur de cigarette électronique, le 6 septembre 2013, à Miami (Floride). tabac
Les deux-tiers des vapoteurs sont également fumeurs

C’est d’ailleurs sur l’un d’entre eux que je voudrais me focaliser ce matin. Il repose sur les substituts nicotiniques : gommes, patchs et autres pastilles. Mais ce que je souhaite rappeler, c’est que ces produits qui ne sont pas gratuits sont remboursés par la Sécurité sociale dès lors qu’ils font l’objet d’une prescription. 

Plusieurs bonnes nouvelles

Et je ne parle pas là du forfait d’aide au sevrage de 150 euros qui a été la règle pendant des années. Depuis l’an dernier, ce forfait n’existe plus, c’est l’ensemble du traitement qui est remboursé à 65%. Et ça, c’est une bonne nouvelle. Ce n’est d’ailleurs pas la seule, il y en a d’autres. Comme par exemple : le fait que les pharmacies puisent désormais pratiquer la dispense d’avance de frais, le fait qu’il n’y ait pas de plafond annuel de remboursement et le fait que le prix de ces produits soit le même sur l’ensemble du territoire. 

Qui peut prescrire ces substituts nicotiniques ?

Évidemment, il est de la partie mais il n’est pas le seul dans la danse. On ne le dit pas suffisamment mais il y a aussi les sages-femmes, les médecins du travail, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers et même les masseurs kinésithérapeutes. Tous ces professionnels de santé peuvent prescrire des traitements nicotiniques de substitution. Je précise que les sages-femmes ont aussi le droit de prescrire ces produits à votre entourage si vous êtes enceinte ou si vous venez d’accoucher. 

Parce que si le tabagisme réduit l’espérance de vie d’un fumeur de 20 à 25 ans par rapport à un non-fumeur, il convient de ne pas oublier que le tabagisme passif fait lui aussi des dégâts dont les femmes enceintes, tout comme leurs bébés, se passeraient volontiers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tabac Psycho Médecine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants