2 min de lecture Connecté

Kwit, l'application qui vous aide à arrêter de fumer

A l'occasion du mois sans tabac, l'application Kwit, créée par un alsacien lui-même gros fumeur, vous aide à arrêter de fumer.

carte-electronique - progres On n'arrête pas le progrès Sophie Joussellin iTunes RSS
>
On n'arrête pas le progrès Crédit Image : ANNA-MARIA AREVALO / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

L'application Kwit repose sur ce qu'on appelle les thérapies comportementales et cognitives. Il n'y a rien de médical. Le fumeur est encouragé, soutenu, félicité pendant cette période de sevrage tabagique. Son comportement et ses émotions sont pris en compte avec un petit côté ludique qui renforce la motivation.


Dans un premier temps, le fumeur s'inscrit et décrit ses habitudes : combien de cigarettes il fume par jour, le prix du paquet, etc. L'application affiche alors un tableau de bord et dès la première minute où le fumeur décide d'arrêter le tabac, il voit les bienfaits s'afficher.

Sur sa santé par exemple : au bout de quelques heures, son taux d’oxygénation du sang redevient normal. Sur son bien-être : son goût et son odorat s’améliorent. Et aussi le bienfait pour son porte-monnaie. Un très gros fumeur, qui fume par exemple un paquet et demi par jour, économisera près de 5.000 euros sur l’année. 

L'application Kwit
L'application Kwit Crédit : kwit.app

L'application prend aussi en compte les moments de faiblesse. Si le fumeur craque et grille une petite cigarette, il le note dans l’application. Il décrit pourquoi il a craqué, à quel moment, ce qu'il l'a déclenché, si c'est après une engueulade, à la fin d’un repas, en prenant un café. Ca aide à mieux comprendre quand, comment et pourquoi il craque et à essayer de mieux lutter.

Capture d'écran de l'application Kwit
Capture d'écran de l'application Kwit Crédit : Sophie Joussellin

L'application possède une fonction assez ludique. Quand le fumeur a une petite faiblesse, une envie de fumer, il peut agiter son téléphone et un conseil ou une phrase d'encouragement s'affiche sur l'écran. Par exemple, qu'il est normal d’être anxieux, irrité quand on arrête de fumer mais que ça ne dure pas. Enfin, il y a un système de points qui s'accumulent au fil des jours sans tabac. Il permet de passer des paliers et de tenir jusqu’au dernier, celui où on ne fume plus !


Bien sûr, l'application peut ne pas suffire. Le fumeur peut l'utiliser en même temps qu'il prend des patchs, des gommes ou se sert d'une cigarette électronique. L'application qui a été sélectionnée pour le CES de Las Vegas, le grand salon de l'électronique, inclura ces aides dans sa prochaine version. Mais évidemment, une chose est sure : si le fumeur n'a pas la volonté d'arrêter, ça ne fonctionnera pas. 

À lire aussi
L'application Airbnb sur smartphone tourisme
Airbnb veut équiper les locations de détecteurs de bruit pour empêcher les fêtes sauvages

L'application est gratuite. Il y a aussi une version payante plus complète, avec davantage d’informations et de messages d'encouragement. L'abonnement mensuel revient moins cher que le prix d'un paquet de cigarettes !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Seniors
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants