2 min de lecture Sondage

Santé : les Français font plus attention mais ont du mal à décrocher des écrans

Un sondage Elabe pour la Fondation PiLeJe (Fondation de France) montre que la plupart des Français ont changé leur comportement pour améliorer leur état de santé. Seule l'addiction aux écrans semble résister aux conseils des professionnels de santé.

Une femme devant sa télévision (illustration).
Une femme devant sa télévision (illustration). Crédit : DR
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Ce jeudi 12 décembre se tient un colloque à l'Assemblée nationale organisé par la Fondation PiLeJe, rattachée à la Fondation de France et l'Institut Pasteur de Lille. À cette occasion, un sondage Elabe sera présenté, dont RTL vous présente en exclusivité les résultats. Globalement, il montre que les Français mangent plus sainement, font attention à leur consommation d'alcool, etc. mais ont du mal à décrocher des écrans.

Dans le détail, près de trois Français sur quatre (71 %) déclarent manger plus sainement. Plus de la moitié assurent faire davantage attention à leur consommation d'alcool (59 %), faire au moins 30 minutes d'activité physique par jour plus régulièrement (59 %) et faire davantage attention à leur temps de sommeil (56 %). Dans ces matières, les Français semblent donc prendre en compte les recommandations des professionnels de santé.

En revanche, à peine plus d'un tiers des Français déclarent éteindre leurs écrans 30 minutes avant de se coucher plus régulièrement (37 %). Un quart des Français déclarent ne faire aucun effort (24 %). Les jeunes de 18 à 24 ans sont particulièrement indifférents à cette question, puisqu'un tiers d'entre eux disent ne faire aucun effort (36 %, +12 points par rapport à la moyenne de la population).

La prévention, parent pauvre de la médecine

58 % des Français estiment que la prévention n'occupe pas une place suffisante dans notre système de santé. Plus d'un tiers des Français ne parlent jamais de leur mode de vie avec leur médecin traitant (34 %) et près d'un quart à moins d'une consultation sur deux (23 %).

À lire aussi
Un homme portant une kippa (illustration). insécurité
Antisémitisme : plus d'un tiers des juifs de France se sentent menacés

Les Français sont pourtant très demandeurs. 85 % souhaitent que leur médecin traitant leur donne des conseils pour améliorer leur mode de vie avant de prescrire des médicaments, notamment en cas d'anxiété, de troubles du sommeil, de dépressions, etc.

L'étude a été réalisée auprès d’un d’échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité a été assurée par la méthode des quotas. Les questionnaires par Internet ont été fait les 15 et 16 octobre 2019. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Médecine Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants