2 min de lecture Téléphone

Détox numérique : Michel Cymes vous prescrit une diète pour réduire votre stress

Des études ont montré que la réduction de l'usage des appareils connectés réduit le stress. Michel Cymes vous donne les clefs pour réussir votre diète numérique.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes vous prescrit une diète numérique contre le stress Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Paul Turban

Pour le bien de tous à l'approche de l'hiver, tout le monde se met à la diète, mais pas n’importe quelle diète : la diète numérique. Une étude danoise réalisée auprès de 1.100 personnes privées de Facebook pendant une semaine a permis de mesure que leur niveau de stress avait diminué et leur sentiment de bonheur s’était accru.

Une seconde étude, canadienne, va dans le même sens. On a rationné les cobayes. On leur a donné l’autorisation de consulter leur boîte mail 3 fois par jour, et 3 fois seulement. Au bout de 2 semaines d’expérience, leur niveau de stress global avait diminué.

Partant de là, vous aurez compris que la proposition d'une diète numérique a du sens. Le problème, c’est la mise en oeuvre. Et là, il n’y a qu’une seule alternative : soit la méthode forte, soit la méthode douce. 

La méthode forte : j’éteins mon portable. Mais il faut un moral en tungstène pour tenir le coup. La méthode douce : je fais dans la subtilité pour progresser. C’est ce que recommande une psychologue australienne qui propose de faire le distinguo entre ce qu’elle appelle la malbouffe et les vitamines numériques

Limiter sa consommation plutôt que de couper net

À lire aussi
Un téléphone branché à son chargeur (Illustration). Santé
Chine : il devient borgne après une nuit passée à jouer sur son téléphone

La malbouffe numérique, c’est quand on passe son temps sur son smartphone au point de ne plus savoir pourquoi on le fait. Pour éviter ce piège, il faut en revenir aux vertus nutritives du smartphone

Concrètement, cela revient à être pleinement conscient de l’utilisation que l’on fait de son smartphone, de comprendre pourquoi on a décidé de le consulter et de savoir en permanence où on en est de sa consommation. Un peu comme quand on compte les calories en cas de régime alimentaire. 

Les outils

D'abord, il existe des applications qui vous permettent de savoir avec précision le temps que vous passez sur votre smartphone. Si vous téléchargez ce genre d’applications, vous allez tomber de votre chaise quand vous prendrez connaissance de votre niveau d’addiction. 
 
Ensuite, lorsque vous vous saisissez de votre smartphone, posez-vous systématiquement cette question : "Qu’est-ce que je suis venu chercher ? En quoi mon geste est-il indispensable ?" Je cherche une info précise ? OK. Je dois téléphoner à quelqu’un ? OK. Répondre à un message important ? OK. Si vous échouez à répondre de manière satisfaisante à cette question, c’est que vous êtes en plein vagabondage, en plein nomadisme numérique et qu’il est encore temps de reposer votre smartphone. 

Dernière astuce, sur WhatsApp, vous avez la possibilité de désactiver les doubles croches bleues qui font office d’accusé de réception. Faites-le, et vous verrez que cela désamorcera votre réactivité. Vous vous sentirez moins obligé d’en rajouter juste après que votre interlocuteur aura lu votre message.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Téléphone Santé Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants