2 min de lecture Oeufs

Oeufs : un aliment bon pour la santé mais gare aux excès, avertit Michel Cymes

Vitamines, minéraux, protéines, l’œuf regorge de qualités nutritionnelles. Michel Cymes met en garde contre les excès de consommation et les contre-indications autour de cet aliment santé.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Qualités nutritionnelles, consommation, maladies : l'œuf passé au crible par Michel Cymes Crédit Image : Flickr CC | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Cassandre Jeannin

Les œufs regorgent de minéraux et de vitamines, à commencer par les vitamines A, D, E et K. La vitamine A est bonne pour la vision, la vitamine D est essentielle pour la santé des os et des dents, la vitamine E a des propriétés anti-inflammatoires, et la vitamine K intervient dans le processus de la coagulation du sang. Telles en sont les principales qualités.

Mais il n'y a pas que des vitamines dans les œufs, ils possèdent aussi des minéraux. 
L’œuf contient du fer, du phosphore mais aussi de l’iode qui fait le plus grand bien à la thyroïde. Sans oublier le sélénium, un antioxydant qui aide les cellules à rester jeunes le plus longtemps possible. 

C’est donc un aliment santé à grande valeur nutritionnelle. D’ailleurs, il peut vous assurer votre ration de protéines et donc vous permettre de réduire votre consommation de viande,  c’est plutôt tendance en ce moment. Mangez des œufs c'est bien, mais il faut tout de même être attentifs à ne pas faire n’importe quoi.


L’œuf a la particularité de se cuisiner sous plusieurs formes. On peut le manger dur, au plat, poché, à la coque, brouillé ou en omelette. Ce qui fait foi, c’est la date de ponte qui est indiquée sur l’emballage. Jusqu’à 9 jours après la ponte, on peut opter pour l’œuf à la coque ou l’œuf poché. Au-delà de 9 jours et jusqu’à 28 jours maximum, ce sont les autres modes de cuisson qui s’imposent. La bonne dose, c’est 3 œufs par semaine, tous modes de consommation confondus. Au-delà de 3 œufs hebdomadaires, il existe un risque d’alimenter votre cholestérol. 

Y a-t-il un risque de salmonellose ?

À lire aussi
Des oeufs fraîchement pondus (illustration). animaux
Manche : une poule pond un oeuf géant de 8,5 centimètres de long

Parfois, on associe les œufs à la salmonellose. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais laver les œufs. Quand on lave un œuf, on risque de débarrasser la coquille d’une toute petite peau qui la recouvre et qui, précisément, est imperméable à la bactérie responsable de la salmonellose. Le risque, c’est alors de se retrouver avec des crampes d’estomac, des diarrhées ou de la fièvre. Donc, on ne lave pas les œufs et on les conserve à 4 degrés.

Y a-t-il des contre-indications à la consommation d’œufs ?

Il existe des contre-indications surtout si vous avez des problèmes cardio-vasculaires ou du cholestérol. Il convient aussi de faire attention pour ceux qui sont intolérants voire allergiques. En général, ça concerne plutôt les enfants de moins de 5 ans qui s’en tirent avec un peu d’eczéma, même si parfois, ça peut être plus sérieux.

Il faut faire attention à bien lire les étiquettes de certains produits, les gâteaux par exemple, qui mentionnent la présence des œufs, mais sous des appellations parfois fumeuses comme : "Protéine de l‘œuf", "Albumine de l’œuf" ou encore "Produit de l’œuf". Dans tous les cas, il y a le mot "Œuf" et c’est ce qui doit vous alerter en cas d’intolérance ou d’allergie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oeufs Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants