2 min de lecture Santé

Faire du vélo favorise la mémoire, dit Michel Cymes

Une expérience néerlandaise a montré que des personnes faisant du vélo avaient une meilleure mémoire que celles qui ne bougeaient pas.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Faire du vélo favorise la mémoire, dit Michel Cymes Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Camille Schmitt

Je vous conseille à longueur d’année de faire du sport parce que c’est bon pour la santé mais ce mardi 19 mars, je serai encore plus précis : "Faites du vélo, c’est bon pour votre mémoire !" Ce n’est pas moi qui l’affirme mais une équipe de chercheurs de l’université néerlandaise de Nimègue. 

C’est une étude qui regroupe 72 cobayes. Quand je dis cobayes, il s’agit bien entendu d’êtres humains. À ces 72 personnes, on demande de se livrer à un exercice de mémorisation. Concrètement, on leur met sous les yeux des images et des lieux. Il y a en 180 en tout. À chaque image, correspond un lieu. L’exercice consiste donc à mémoriser 90 associations. 
 
Ensuite, à partir des 72 cobayes, on forme 3 groupes de 24 personnes. Le premier groupe a pour consigne de pédaler sur un vélo d’appartement. Le deuxième groupe ne fait rien pendant 4 heures puis se met lui aussi à pédaler. Le troisième groupe, c’est celui des feignants, il n’a rien à faire de particulier. 
 
Deux jours plus tard, on regroupe nos 72 cobayes et on leur demande de restituer ce qu’ils ont retenu de l’exercice d’associations d’images et de lieux. Et qui fait preuve de la mémoire la plus performante ? Le groupe 2, celui qui s’est mis à pédaler après avoir attendu 4 heures.

Dopamine et noradrénaline

Pourquoi ceux qui pédalent après avoir attendu 4 heures mémorisent mieux les choses que ceux qui pédalent juste après avoir pris connaissance des lieux et des images à retenir ? Eh bien nous n’avons pas encore la réponse… Il faudra une autre expérience pour le déterminer. 
 
En tout cas, l’IRM est sans appel : elle confirme que, au moment de procéder aux associations images/lieux, l’activité cérébrale dans la région de l’hippocampe (dont l’implication est essentielle à la mémoire) était plus importante chez les membres du groupe 2 que chez les membres des groupes 1 et 3. 

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

En revanche, on a une certitude : le fait de bouger favorise la sécrétion de dopamine et de noradrénaline, 2 hormones qui aident à mémoriser les choses. D’ailleurs, d’autres expériences l’ont prouvé. Notamment l’une, australienne, réalisée auprès de quinquagénaires dont la mémoire avait quelques ratés. Pendant 6 mois, on leur a imposé 3 séances de 50 minutes de marche par semaine. Et à la fin, les marcheurs obtenaient de meilleurs résultats aux tests de mémoire, par rapport au groupe test qui, lui, ne marchait pas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Mémoires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797207813
Faire du vélo favorise la mémoire, dit Michel Cymes
Faire du vélo favorise la mémoire, dit Michel Cymes
Une expérience néerlandaise a montré que des personnes faisant du vélo avaient une meilleure mémoire que celles qui ne bougeaient pas.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/faire-du-velo-favorise-la-memoire-dit-michel-cymes-7797207813
2019-03-19 10:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FENV0qaGJtcSeqBqxqmO0A/330v220-2/online/image/2018/0209/7792193170_un-velo-illustration.jpg