3 min de lecture Coronavirus France

Covid-19 : patients prioritaires, différents modèles... 3 questions sur les tests

ÉCLAIRAGE - Les tests étaient au cœur de la conférence de presse d'Oliver Véran ce jeudi 17 septembre, alors que de nombreux laboratoires sont débordés par l'afflux des patients.

Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval, en Mayenne, le 17 juillet 2020 (illustration)
Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval, en Mayenne, le 17 juillet 2020 (illustration) Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le ministre de la Santé Olivier Véran a tenu ce jeudi 17 septembre une conférence presse, appelée à devenir hebdomadaire, sur la situation épidémique en France. Au cœur de son propos, alors qu'il était particulièrement attendu sur ce sujet, il s'est longtemps exprimé sur les tests de dépistage du coronavirus

Le ministre a notamment annoncé que 5 millions de tests antigéniques ont été commandés par la France, alors que des tests à grande échelle sont actuellement menés par l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris en vue de leur possible généralisation. 

Olivier Véran a par ailleurs annoncé la mise en place de nouveaux centres de dépistage dans toutes les métropoles, et notamment en Île-de-France, où vingt vont être ouverts, avec un accès privilégié pour les publics prioritaires. 

1. Quels sont les différents types de tests ?

Les seuls tests de dépistage de la Covid-19 actuellement accessibles à tous sont les tests PCR. Ces tests sont réalisés avec un prélèvement au fond du nez avec un grand écouvillon. L'analyse cherche à déterminer la présence ou non d'ARN du coronavirus. Un processus relativement long, mais dont le résultat est fiable à 95 %.

À lire aussi
Jean Castex fait le point sur l'épidémie de coronavirus, le 12 novembre 2020 à Paris. Coronavirus France
Coronavirus : quelle sera la stratégie vaccinale annoncée par Jean Castex ?

D'autres tests sont actuellement disponibles pour tous : les tests sérologiques. Ces tests, réalisés par prélèvement sanguin en laboratoire ou simplement avec une goutte de sang en pharmacie, ont un peu disparu du discours public. En effet, ils ne permettent que de savoir si un patient possède ou non des anticorps contre le coronavirus. Or, il ne dit rien sur l'état de santé actuel du patient. Les débats autour de l'immunité après une infection au coronavirus ont quelque peu occulté la pertinence de ces tests. 

Deux autres tests pourraient prochainement venir compléter cet éventail : les tests antigéniques et les tests salivaires. Ces deux tests permettent, comme les tests PCR, de savoir si un individu est infecté ou non au moment du prélèvement. Les tests sérologiques sont réalisés comme les tests PCR, mais on recherche les antigènes du coronavirus et non son ARN. Les tests salivaires sont eux réalisés à partir de salive. 

Les tests sérologiques sont actuellement en test en Île-de-France et pourraient être prochainement généralisés. Les tests salivaires ne sont pas encore autorisés. Tous deux semblent présenter des taux de fiabilité un peu moins important que les tests PCR, mais comme ils sont plus rapides, ils pourraient permettre de dépister les publics non-prioritaires afin de réduire les délais. 

2. Où réaliser les tests ?

Les tests PCR peuvent être réalisés gratuitement par des professionnels de santé l'hôpital, en laboratoire, dans les centres mobiles. Les prélèvements peuvent aussi être faits par des infirmiers libéraux, en cabinet ou à domicile. Les masseurs-kinésithérapeutes viennent aussi d'être autorisés à pratiques ces tests. Ils sont dans tous les cas pris en charge par l'Assurance maladie. 

Les tests sérologiques grand-public sont, eux, réalisables en pharmacie. Toutes les pharmacies ne les proposent pas. Sur ordonnance, et avec des procédés qui offrent une plus grande fiabilité, ils peuvent aussi être réalisés à l'hôpital et en laboratoire sur prescription médicale à la demande d'un médecin. Ils ne sont remboursés que dans ce seul cas. Les tests en pharmacie ne sont pas remboursés. 

3. Qui peut réaliser un test ? Qui doit en réaliser un ?

Tout le monde peut réaliser un test PCR comme un test sérologique. Il n'y a pas d'indications précises pour les tests sérologiques : c'est à la discrétion de tout un chacun pour les tests rapides en pharmacie. Pour les tests sérologiques en laboratoire, ils peuvent être prescrits par des médecins soucieux d'avoir une idée de votre immunité face au coronavirus. 

Pour les tests PCR, le gouvernement entend mettre en place un système de priorisation. Ainsi, les cas symptomatiques, les cas-contact (après 7 jours d'isolement), les personnels de soin et les personnes bénéficiant d'une prescription médicale sont prioritaires dans l'accès au dépistage. Cela ne vous empêche pas d'aller vous faire tester, mais vous pourriez attendre longtemps si vous n'entrez dans aucune de ces catégories. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants