2 min de lecture Médecine

Coronavirus : que sont les tests antigéniques, disponibles "dans la semaine" ?

ÉCLAIRAGE - Martin Hirsch, directeur de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a estimé que les tests antigéniques, plus simples et plus rapides, seront utilisables "dans la semaine".

Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval, en Mayenne, le 17 juillet 2020 (illustration)
Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval, en Mayenne, le 17 juillet 2020 (illustration) Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

La France a dépassé désormais le million de tests de dépistage de la Covid-19 par semaine, a annoncé vendredi 11 septembre le Premier ministre. Toutefois, politiques comme professionnels de santé font le constat que les laboratoires sont engorgés et que les délais pour avoir les résultats s'allongent. Les test antigéniques, plus simples et plus rapides, pourraient être utilisables "dans la semaine", a affirmé Martin Hirsch, directeur de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), ce lundi 14 septembre sur BFMTV

"On a commencé vendredi (11 septembre, ndlr) dernier à regarder comment ça fonctionnait, a expliqué Martin Hirsch. Dans les jours qui viennent, il faut qu'un arrêté ministériel soit pris pour qu'ils soient utilisables hors laboratoire. Je pense qu'il sera pris rapidement."

"Dans la semaine, ces tests seront utilisables, seront autorisés, a complété le directeur de l'AP-HP. Je rappelle les deux différences (avec les tests PCR, ndlr). La première différence, c'est qu'on a le résultat en 20 minutes. La seconde différence, c'est qu'on a pas besoin de les faire dans des laboratoires de biologie spécialisés, ceux où il y a la queue." 

Ces tests resteront entre les mains de professionnels de santé

Martin Hirsch, directeur de l'AP-HP
Partager la citation

Concrètement, un test antigénique est réalisé comme un test PCR. Tout comme lui, il faut réaliser un prélèvement au fond de la cavité nasale, à l'aide d'un écouvillon. Là-dessus, pas d'amélioration pour les patients. De même, comme les tests PCR, le test antigénique permet de savoir si on est infecté au moment du dépistage. 

À lire aussi
Un pharmacien tient une plaquette de dexaméthasone en juin 2020 à Londres (Royaume-Uni) Coronavirus France
Covid-19 : qu'est-ce que la dexaméthasone, molécule utilisée contre le coronavirus ?

En revanche, le test PCR et le test antigénique ne cherchent pas le même signe de la présence du virus. Le test PCR cherche l'ARN du virus, son code génétique, l'équivalent de notre ADN. Les tests antigéniques repèrent, eux, les antigènes du coronavirus, des protéines produites par lui, présentes à sa surface, et où les anticorps qui combattent le virus viennent se fixer, explique Le Monde

Un test pour tester à grande échelle

La fiabilité de ces tests est "tout à fait adaptée à du dépistage", a-t-il expliqué : "Vous êtes symptomatiques, vous avez rencontré quelqu'un de symptomatique, le test n'est pas pour vous. Faites un test PCR".

"Vous avez été dans un rassemblement de beaucoup de monde, vous ne savez pas quelle est votre situation, le test rapide est fait pour vous, car il est un peu moins sensible, a ajouté le directeur de l'AP-HP. Pour vous donner un ordre de grandeur, sur 10 patients contaminants repéré par PCR, le test rapide en repérera probablement neuf".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants