3 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : quels sont les traitements les plus prometteurs ?

VU DANS LA PRESSE - Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux traitements ont été évoqués contre la Covid-19. Mais lesquels ont vraiment de l'avenir ?

Le Remdesivir est un des traitements évoqués
Le Remdesivir est un des traitements évoqués Crédit : ULRICH PERREY / POOL / AFP
Coline Daclin Journaliste

Les laboratoires du monde entier sont en ébullition. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, ils tentent de trouver des traitements contre la maladie. Avec plus ou moins de succès. Nombre de personnes avaient notamment placé de grands espoirs dans la chloroquine, avant que son efficacité ne soit mise en doute par de nouvelles études. Son utilisation contre la Covid-19 a depuis été interdite en dehors des essais cliniques.

Mais à côté de ce traitement très controversé, de nombreuses solutions sont à l'étude en France et dans le monde, qu'il s'agisse de médicaments ou de techniques pour aider les patients. 

Lundi 10 août, le New York Times a recensé vingt traitements contre le coronavirus, et les a classés en fonction de plusieurs paramètres. On y trouve ceux qui sont "largement utilisés", ceux qui présentent des "preuves prometteuses", ceux qui présentent des preuves mitigées, les "non prometteurs" et les arnaques. On fait le point sur les plus intéressants.

1. La position allongée et l'assistance respiratoire

Seuls deux traitements sont "largement utilisés" selon le New York Times. Il ne s'agit pas de médicaments, mais de solutions pour soulager les patients. La première est la position allongée : elle permettrait aux malades de libérer leurs poumons. Ses bénéfices sont encore testés dans des essais cliniques, mais elle pourrait permettre d'éviter une assistance respiratoire.

À lire aussi
Des personnes âgées dans un Ehpad, en France (illustration) coronavirus
Covid-19 : un Ehpad de la Loire recense neuf décès

Justement, l'assistance respiratoire est le deuxième traitement largement utilisé dans le monde. Elle peut se faire par un apport supplémentaire d'oxygène ou carrément un respirateur artificiel.

2. Le remdesivir

Le remdesivir est un antiviral créé pour lutter contre Ebola. Un essai clinique mené en avril aux États-Unis a montré qu'il permettait d'accélérer la guérison des malades. Il bloquerait le virus en l'empêchant de se répliquer. Selon cette étude, il aurait un impact sur la mortalité des patients, mais pas les résultats ne sont pas miraculeux. Le groupe traité par remdesivir a en effet subi une mortalité de 8%, contre 11% dans le groupe placebo. En raison de ces résultats, le médicament a reçu une autorisation d'utilisation d'urgence aux États-Unis.

En France, des chercheurs proposent de l'utiliser avec du diltiazem contre le virus pour diminuer la dangerosité et les doses nécessaires de médicament. Mais leur étude n'en est encore qu'au stade pré-clinique.

3. La dexaméthasone

La dexaméthasone est un médicament de la famille des stéroïdes, déjà utilisé pour traiter certaines maladies car c'est un puissant anti-inflammatoire. Un essai-clinique mené au Royaume-Uni sur plus de 6.000 personnes a montré en juin que le traitement pouvait réduire d’environ un tiers la mortalité des patients Covid placés sous respirateur

En revanche, l'étude n’a pas montré de bénéfice chez les patients atteints d’une forme bénigne de la maladie. L'OMS recommande donc de l'utiliser uniquement "pour les patients atteints d’une forme grave et critique de la maladie".

4. Ceux qui attendent de plus larges essais-cliniques

D'autres traitements ont déjà montré des bénéfices chez les humains. Néanmoins, il faut attendre de plus larges essais cliniques avant de se réjouir. On peut par exemple citer le favipiravir, un médicament inventé contre la grippe, certains anti-coagulants ou des médicaments qui ont un impact sur "l'orage citokynique", c'est-à-dire l'emballement du système immunitaire et l'hyper-inflammation provoqués par la Covid-19. En France, une entreprise a notamment proposé une molécule, l'ABX464, qui a été mise à l'essai le 15 mai dernier

Parmi les nombreux traitements à l'essai, il y a aussi le transfert de plasma de patients guéris à des malades. Le plasma humain contient en effet plusieurs éléments, et notamment des anticorps qui ont pu être développés par les patients atteints par la Covid-19. Un essai clinique a été lancé en France le 7 avril dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Médicaments Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants