2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : quel est ce nouveau traitement qui pourrait être efficace ?

ÉCLAIRAGE - Des chercheurs français étudient l'efficacité de deux médicaments, le remdesivir et le diltiazem, contre le coronavirus. Mais les recherches n'en sont qu'au début.

Le nouveau coronavirus Covid-19
Le nouveau coronavirus Covid-19 Crédit : HANDOUT / US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION / AFP
Coline Daclin Journaliste

A-t-on trouvé un nouveau traitement miracle contre la Covid-19 ? Après l'engouement autour de la chloroquine, qui ne serait finalement pas si efficace, deux nouveaux médicaments semblent prometteurs. Des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), du CNRS, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de l’ENS Lyon étudient l'efficacité de l'association du remdesivir et du diltiazem contre le nouveau coronavirus. Leurs résultats sont publiés dans la revue scientifique Cell Reports Medicine.

Utilisés ensemble, ces médicaments semblent avoir un effet bénéfique sur la charge virale de la Covid-19. Pour l'instant, ils n'ont été testés que dans le cadre d'essais précliniques, sur des tissus respiratoires humains en laboratoire. Mais un véritable essai clinique pourrait être lancé à l'hiver prochain.

Remdesivir et diltiazem, c'est quoi ?

Derrière les noms un peu barbares de remdesivir et diltiazem se cachent des médicaments déjà connus pour leur efficacité contre d'autres maladies. Le remdesivir est un médicament qui a été développé contre le virus Ebola. Le diltiazem est un antihypertenseur, utilisé dans le traitement de l’angine de poitrine.

Ce qu'ont trouvé les chercheurs, c'est que le remdesivir pouvait avoir une action antivirale contre la Covid-19, et que le diltiazem amplifie son efficacité, en stimulant la réponse du système immunitaire. D'autres études avaient déjà montré l'efficacité du remdesivir. Mais il présente une certaine toxicité sur les humains et est très coûteux : l'utilisation du diltiazem permet de réduire les doses utilisées, explique Manuel Rosa-Calatrava, qui dirige l’équipe au Centre international de recherche en infectiologie, dans un communiqué de l'Inserm.

À lire aussi
Le masque est obligatoire dans les transports en commun, et en entreprises. santé
Coronavirus : l’arrivée d’un vaccin signifie-t-elle la fin du port du masque ?

L'avantage d'utiliser des médicaments qui existent déjà (on parle de "repositionnement" de médicament), c'est de réduire la durée et les coûts du développement du traitement, avant la mise sur le marché.

Où en sont les tests ?

Avant de crier au miracle, il va falloir attendre encore un peu. Pour l'instant, les tests ont été faits sur des reconstitutions de tissus respiratoires humains appelés épithéliums. Ce sont ces reconstitutions de tissus qui ont permis à une équipe du même centre d'infectiologie de dire que la chloroquine était inefficace contre le coronavirus

Pour l'instant, les tests n'en sont donc qu'au tout début. Ils doivent encore être réalisés sur des modèles animaux. Si les résultats positifs du traitement sont confirmés, un essai clinique pourrait avoir lieu cet hiver. L'équipe de chercheurs assure également dans The Conversation que d’autres combinaisons de médicaments sont également à l’étude.

Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants