1 min de lecture Coronavirus

Vaccin russe contre la Covid-19 : peut-on se fier à l'annonce de Poutine ?

ÉCLAIRAGE - La Russie a développé le "premier" vaccin contre le coronavirus, a affirmé mardi 11 août le président russe lors d'une vidéo-conférence. Est-ce que l'annonce de Vladimir Poutine est à prendre au sérieux ?

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : faut-il croire en l'annonce d'un vaccin russe ? Crédit Image : Schneyder Mendoza / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Thomas Pierre

Le président russe a annoncé ce mardi 11 août lors d'une vidéo-conférence que la Russie a développé le "premier" vaccin contre le coronavirus. Mais faut-il croire en cette annonce ? L'Organisation mondiale de la santé a toujours plaidé pour le respect des protocoles qui entourent le développement d'un vaccin. Qu'en disent les spécialistes aujourd'hui ? 

On savait qu'il était en développement, élaboré conjointement par le ministère de la Défense russe et le centre d'épidémiologie russe. On savait également que la Russie avançait à grands pas et que le vaccin avait été testé sur des militaires. Après, est-ce que l'annonce de Vladimir Poutine est à prendre au sérieux ? C'est difficile à dire puisque Moscou garde secret les résultats de ces essais. 

Selon un spécialiste, on peut fabriquer un vaccin en quelques mois, mais ce ne sera pas forcément un vaccin efficace et sans effets secondaires. La Russie n'a pas respecté toutes les étapes pour valider son vaccin au plan international. D'ailleurs, il y a quelques semaines, plusieurs scientifiques internationaux s'étaient inquiétés de la précipitation de Moscou, forçant l'OMS à faire une mise au point sur le sujet. 

Des "millions de doses" dès janvier 2021

Aujourd'hui, la Russie annonce avoir enregistré le premier vaccin contre le coronavirus au monde, mais enregistré auprès des autorités sanitaires russes, dont on peut douter de l'indépendance vis-à-vis du pouvoir. Donc ça ne veut pas dire grand chose. 

À lire aussi
La place de Jaude, à Clermont-Ferrand (illustration) Coronavirus France
Coronavirus : ces villes qui pourraient appliquer le couvre-feu

Selon Vladimir Poutine, des "millions de doses" seront disponibles en janvier prochain pour la population russe et peut-être d'autres pays. Les personnels médicaux seront vaccinés à partir de la rentrée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Virus Russie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants