2 min de lecture Santé

Coronavirus : ce que l'on sait déjà des effets secondaires de la chloroquine

ÉCLAIRAGE - L'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine alerte sur des "cas de toxicité cardiaque" sur des personnes présentant des symptômes de Covid-19 et qui ont pris de l'hydroxychloroquine en automédication.

Une boîte de Plaquénil, mécidament à base d'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine
Une boîte de Plaquénil, mécidament à base d'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine Crédit : Damien Meyer / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Un dérivé de la chloroquine, l'hydroxychloroquine, vendu sous la forme de Plaquénil, est promu par certains médecins contre un remède contre le nouveau coronavirus Covid-19. Il est disponible sur le marché comme traitement de maladies articulaires d'origine inflammatoire, telles que la polyarthrite rhumatoïde, ou d'autres maladies telles que le lupus ou en prévention des lucites. Mais cela ne veut pas dire que l'hydroxychloroquine est sans danger.

Comme de très nombreuses molécules utilisées en pharmacie, l'hydroxychloroquine a des effets secondaires. "Des cas de toxicité cardiaque ont été signalés (...) suite à des prises en automédication (...) d'hydroxychloroquine face à des symptômes évocateurs du Covid-19, ayant parfois nécessité une hospitalisation en réanimation", a indiqué l'Agence régionale de santé dans un communiqué lundi 30 mars.
 
On connaît par ailleurs d'autres effets secondaires avérés de l'hydroxychloroquine, puisque comme tous les médicaments disponibles sur le marché, le Plaquénil indique dans sa notice les effets secondaires recensés.

Les effets secondaires avérés et quantifiés

Ainsi, au niveau de la digestion, chez plus d'un patient sur 10 (effets secondaires très fréquents), le Plaquénil provoque des nausées et douleurs au ventre. Fréquemment (jusqu'à une personne sur 10), il cause au niveau digestif des diarrhées, vomissements et perte d’appétit.

L'hydroxychloroquine a aussi des conséquences sur les yeux puisqu'elle entraîne fréquemment une vision floue et une mauvaise adaptation de l’œil pour voir de loin ou de près. Par ailleurs, le Plaquénil cause fréquemment des maux de tête, des démangeaisons et des éruptions de boutons.

À lire aussi
Cela fait plusieurs années que le personnel soignant réclame plus de moyens hôpitaux
Coronavirus : qu'attend le personnel de l'hôpital public du "Ségur de la Santé" ?

Les autres symptômes peu fréquents (jusqu'à une personne sur 100) sont des décolorations des cheveux et une chute des cheveux, la nervosité, le bourdonnement d’oreilles, les vertiges, l'augmentation des enzymes du foie (transaminases) et les troubles de la sensibilité et de la motricité.

Les effets secondaires avérés mais non quantifiés

De nombreux autres effets indésirables sont recensés, bien que leur fréquence soit inconnue. Il y a notamment des réactions allergiques pouvant être très graves, avec de l'urticaire, et un gonflement soudain du visage et du cou pouvant entraîner une difficulté à respirer.


A une fréquence inconnue peuvent aussi se produire des convulsions, des atteintes cardiaques, une surdité, de l'hypoglycémie, des modifications de la composition du sang, des hépatites graves, etc.
Chez certains patients souffrants d'autres affections, ce médicament peut aussi s'avérer dangereux. Ces effets secondaires expliquent pourquoi les autorités veulent mener des expérimentations, avant d'autoriser la prescription de cette molécule pour les malades du Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Médicaments
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants