3 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : à quoi ressemble le nouveau calendrier vaccinal ?

ÉCLAIRAGE - Le ministre de la Santé Olivier Véran a apporté des précisions sur le calendrier vaccinal, et promet une accélération de la campagne.

Vaccins : "si on avait les outils, ça irait plus vite" dénonce Agnès Giannotti
Vaccins : "si on avait les outils, ça irait plus vite" dénonce Agnès Giannotti Crédit : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Coline Daclin Journaliste

Alors qu'on lui reprochait un rythme trop lent dans la vaccination, le gouvernement a annoncé cette semaine une accélération de la campagne vaccinale. "Le rythme de croisière de la vaccination" en France va "rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours", a annoncé ce mardi 5 janvier au matin sur RTL le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

"Amplifier, accélérer et simplifier" sont les maîtres mots fixés par le ministre. Pour l'heure, la stratégie vaccinale élaborée avec la Haute Autorité (HAS) ne change pas. Elle se fera toujours en trois phases : d'abord les personnes de plus de 75 ans et les soignants de plus de 50 ans, puis les plus de 65 ans et les personnes considérées comme vulnérables, et enfin la population générale.

Mais quelques aménagements sont faits. D'abord, la vaccination des soignants de plus de 50 ans ou considérés comme vulnérables en raison de pathologies particulières, a commencé lundi 4 janvier, voire le samedi 2 janvier pour certains travailleurs des hôpitaux parisiens. Le mardi 29 décembre, Olivier Véran avait parlé de leur ouvrir la vaccination "d'ici fin janvier".

Les pompiers et les aides-soignants concernés

Le ministre de la Santé a indiqué également ce mardi 5 janvier sur RTL que cet élargissement concernerait aussi les pompiers et les aides-soignants à partir de 50 ans. "Ce sont des professionnels qui sont au contact de personnes fragiles et qui peuvent être amenés à travailler auprès de malades", explique-t-il. 

À lire aussi
coronavirus
Vaccination : une troisième dose du Pfizer sera "probablement" nécessaire

En parallèle, Olivier Véran promet d'étendre la vaccination aux personnes âgées de plus de 75 ans et qui ne sont pas en Ehpad, "avant la fin du mois de janvier". "Cela fait 5 millions de personnes", a-t-il indiqué. "Ça prendra plusieurs semaines, plusieurs mois peut-être."

Des inscriptions pour se faire vacciner

Autre nouveauté, le gouvernement va permettre "dans les prochains jours" aux Français qui souhaitent être vaccinés de s'inscrire pour prendre rendez-vous. Une inscription qui se fera "sur Internet, par téléphone sans doute, et pourquoi pas par l'application TousAntiCovid", a précisé le ministre de la Santé. 

Il n'indique pas en revanche si les rendez-vous pourront mener à des vaccinations rapides. Initialement, la population générale ne devait pas être vaccinée avant "la fin du printemps", selon le gouvernement.

 Pour Olivier Véran, ce processus d'inscription est surtout "important pour la visibilité", car "nous n'aurons pas toutes les doses dont nous aurons besoin du jour au lendemain".

Un nouveau vaccin bientôt autorisé ?

Le gouvernement compte aussi déployer davantage de centres de vaccination. "La semaine prochaine, nous aurons 300 centres de vaccination. Et 500 à 600 centres de vaccinations seront accessibles en ville fin janvier", a indiqué le ministre. 

Le rythme de vaccination dépendra aussi du nombre de doses disponibles en France, et de l'autorisation de nouveaux vaccins. L'Agence européenne a notamment prévu de se prononcer dans les prochains jours sur le vaccin de Moderna. Une annonce devait être faite lundi 4 janvier, mais les discussions continueront finalement mercredi.

Le vaccin est d'autant plus important en France que l'épidémie continue de sévir. Lundi soir, Santé publique France a annoncé 380 morts sur les dernières 24 heures, et le nombre de patients Covid hospitalisés s'élève à 24.962, au plus haut depuis le 21 décembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants