2 min de lecture Cancer

Cancer : pourquoi il faut se faire dépister, selon Michel Cymes

ÉCLAIRAGE - Il y a mille manières de lutter contre le cancer : l’alimentation, le sport, le mode de vie, le moral. Mais il y a une arme dont il faut aussi louer l’efficacité : c’est le dépistage.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Pourquoi il faut se faire dépister du cancer Crédit Image : AFP / MYCHELE DANIAU | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes Journaliste

On a beau enregistrer 380.000 nouveaux cas de cancers chaque année et déplorer le décès de 150.000 personnes : le chiffre à avoir en tête, et qui fait du bien, est qu’en France, trois millions de personnes ont survécu à un cancer. Ces personnes ont battu la maladie et c’est souvent grâce à un dépistage précoce. Détecter un cancer tôt permet d’agir vite, d’avoir recours à des traitements moins lourds, donc plus supportables, et d’optimiser les chances de guérison.

Parfois, les autorités sanitaires se manifestent en envoyant un courrier, les choses se font alors dans le cadre d’un dépistage organisé : c’est une des conséquences de la mise en place du plan cancer voulu par Jacques Chirac : le cancer colorectal pour tout le monde, cancer du sein et du col de l'utérus pour les femmes : des cancers que l’on sait soigner si on s'y prend assez tôt.

Sinon il faut se tourner vers son médecin : c’est lui qui pourra évoluer vos antécédents personnels ou familiaux. Il se penchera sur vos pathologies chroniques et d’autres paramètres avant de décider, s’il le juge utile, d’être dépisté individuellement.

À l'écoute de son corps

Mais attention, comme dans tous tests, il y a un très faible risque d’erreurs et d’avoir des "faux positifs" et des "faux négatifs". Le faux positif : le test dit qu’il y a une lésion mais les examens complémentaires l’infirment : vous pouvez rentrer à la maison l’esprit tranquille. Le faux négatif est plus problématique : le test ne voit pas la lésion et vous n’êtes pas pris en charge. C’est pourquoi il faut rester attentif aux signes que nous envoie l’organisme.

À lire aussi
Une manifestation pour la lutte contre le cancer du sein (photo d'illustration) Santé
Cancer du sein : les colorations pour cheveux mises en cause


Ils vont de douleurs inexpliquées en passant par des problèmes de respiration. Les brûlures d’estomac, la perte de poids inexpliquée en font aussi partie… Mais avoir ces symptômes ne veut pas dire que vous avez forcément un cancer, c’est souvent les symptômes de problèmes beaucoup moins graves. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cancer Michel Cymes Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants