1 min de lecture Consommation

Cancer : Michel Cymes met en garde contre les effets du jeûne

Certains avancent que le jeûne pourrait favoriser les effets de la chimiothérapie ou prévenir des risques de développement du cancer.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Cancer : Michel Cymes met en garde contre les effets du jeûne Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Florise Vaubien

Une idée se répand selon laquelle le jeûne serait utile pour contenir un cancer qui se serait déclaré. Ne pas manger ou suivre un régime alimentaire fait de restrictions optimiserait les effets de la chimiothérapie au prétexte que les cellules seraient affamées. Toutefois, il n’existe aucune preuve scientifique qui valide ces allégations. Et rappelons que pour les chercheurs, tout ce qui n'a pas été prouvé scientifiquement ne peut être considéré comme vrai. 

Certains patients pratiquent le jeûne sans en parler à leur médecin : un mauvais calcul, parce que lorsque nous sommes dénutris, cela entraîne une cascade de problèmes. Le patient s’expose d’abord à des complications post-opératoires et risque ainsi de rester plus longtemps à l’hôpital. 

Mais surtout, lorsque le malade perd de la masse musculaire, il tolère plus difficilement la chimiothérapie. Et s'il y a un problème de tolérance, il faut réduire les doses, mais si on les réduit, le traitement perd en efficacité. En d'autres termes, si vous prenez deux malades dont le cancer en est au même stade, celui qui est dénutri présente un risque de mortalité supérieur à celui qui s’alimente correctement. 

Le jeûne : des effets préventifs ?

Pour les non-cancéreux, le jeûne peut-il présenter des effets préventifs sur le développement de la maladie ? C’est une idée qui circule activement mais là encore, rien n'a été prouvé sur l’Homme. Soit, certains effets ont été observés sur des cellules ou sur des animaux en laboratoire, mais s'il s’agissait d’une solution scientifiquement validée, la communauté médicale serait ravie de la crier sur les toits. 

À lire aussi
alimentation
Pour quelle raison incroyable a-t-on inventé les corn flakes ?

Pour conclure, si vous avez des envies de jeûne pour prévenir un hypothétique cancer, je vous conseille de jeûner quand vous avez envie d’alcool, de sucres rapides ou de mauvaises graisses. En revanche, ne vous privez de rien lorsque l’on vous sert des légumes, des fruits et des bons acides gras de la famille des Omega 3 ou Omega 6. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Cancer Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants