2 min de lecture Enfants

Alimentation : les enfants consomment trop de sucres, alerte l'Anses

L'Agence nationale de sécurité sanitaire livre ce mardi 25 juin ses recommandations et ses nouveaux repères alimentaires pour les enfants de tout âge.

>
Alimentation : les enfants consomment trop de sucres, alerte l'Anses Crédit Image : ROMAIN PERROCHEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Trop de sucreries, des apports excessifs "préoccupants", un manque de diversification alimentaire... Le constat de l'agence sanitaire Anses dévoilé mardi 25 juin est préoccupant. Car c'est dans l'enfance et l'adolescence que s'acquièrent des bonnes habitudes alimentaires, mais aussi des mauvaises qui risquent d'être conservées à l'âge adulte et de favoriser l'obésité et le diabète

Aujourd'hui, "75% des 4-7 ans, 60% des 8-12 ans et 25% des 13-17 ans" consomment trop de sucre. L'Anses recommande donc de limiter les boissons sucrées, jus de fruit compris ("maximum un verre par jour"), ainsi que les pâtisseries, les biscuits et les gâteaux, beaucoup trop fréquent en particulier à l'heure du goûter. Pour les remplacer, l'agence conseille des produits laitiers naturels, des fruits frais ou à coque (noix, amandes) et de l'eau.

Enfin, faire la cuisine maison permet d'avoir une meilleure conscience des quantités de sucre, et de s'en assurer. Car même les produits "sans sucres ajoutés" contiennent en réalité des ingrédients ajoutés naturellement sucrés. 

Améliorer la diversification alimentaire

À lire aussi
Un joueur de golf (Illustration) États-Unis
États-Unis : une fillette tuée par une balle de golf frappée par son père

Mis à part le sucre, l'Anses conseille aux parents de bien veiller à la diversification alimentaire de leur bébé. Elle est conseillée à partir de 4 mois. Et il faut insister plusieurs fois avant d'abandonner : les nouveaux aliments doivent être présentés au moins 8 fois à la bouche de l'enfant. 

La période la plus favorable se situe entre 6 à 24 mois, mais pas après. À partir de deux ans, l'enfant accepte moins certains aliments nouveaux et en rejette même d'autres. C'est la néophobie alimentaire. L'allaitement maternel semble favoriser la diversification puisque les flaveurs du lait de la mère varient selon ce qu'elle mange. 

Supprimer les écrans aux repas

Un des facteurs qui détourne l'enfant de son assiette est la télévision. Comme tous les écrans, l'Anses conseille de les exclure. En France, la télévision fonctionne généralement chez 47% des enfants de deux ans pendant les repas

Enfin, ne négligez pas ce qu'il se trouve dans votre assiette. Le comportement des parents joue un rôle très important sur le comportement alimentaire présent et futur des enfants. Car l'enfant observe ce que mangent les autres. 

Dans son étude, l'Anses publie deux autres avis concernant les femmes enceintes ou allaitantes et les plus de 65 ans. C'est la première fois que l'agence publie les arguments scientifiques des repères alimentaires pour ces groupes de populations. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enfants Alimentation Sécurité alimentaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797921957
Alimentation : les enfants consomment trop de sucres, alerte l'Anses
Alimentation : les enfants consomment trop de sucres, alerte l'Anses
L'Agence nationale de sécurité sanitaire livre ce mardi 25 juin ses recommandations et ses nouveaux repères alimentaires pour les enfants de tout âge.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/alimentation-les-enfants-consomment-trop-de-sucres-alerte-l-anses-7797921957
2019-06-25 19:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GK5pGEhpTXqSD3bx2iqg6g/330v220-2/online/image/2019/0625/7797922004_60-des-enfants-de-8-12-ans-consomment-trop-de-sucres.jpg