1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue 1 : quel bilan pour la première partie de cette saison ?
4 min de lecture

Ligue 1 : quel bilan pour la première partie de cette saison ?

Séduisante, flamboyante, alléchante mais aussi turbulente, la première partie de saison de Ligue 1 s'est achevée ce mercredi soir. L'heure de faire un premier bilan à mi-parcours.

Lionel Messi et Dimitri Payet au duel le 24 octobre dernier.
Lionel Messi et Dimitri Payet au duel le 24 octobre dernier.
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Théo Putavy

Un championnat paradoxal. Le football français ne s'est presque jamais aussi bien porté : le niveau de jeu global de la Ligue 1 impressionne les téléspectateurs tandis que les clubs brillent dans toutes les coupes européennes. Mais en dehors du terrain, l'image de la Ligue 1 est largement écornée par divers incidents en tribunes entre supporters qui desservent plus leur équipe qu'ils ne l'encouragent. 

Tout a commencé dès la première journée de Ligue 1 entre Montpellier et Marseille (2-3). Après le troisième but marseillais, Valentin Rongier reçoit une bouteille lancée depuis les tribunes. Ce sera le début d'une escalade de violences indignes d'un grand championnat européen. Parmi elles, l'envahissement du terrain à l'Allianz Riviera de Nice le 22 août après un jet de projectile sur Dimitri Payet ou encore celui du stade Bollaert lors du derby du Nord entre Lens et Lille le 18 septembre. 

La consternation atteint son paroxysme le 8 décembre dès la troisième minute du match entre l'OL et l'OM : Dimitri Payet, encore lui, reçoit une bouteille d'eau remplie sur la tempe, entraînant l'interruption du match et gâchant un spectacle que tout le monde attendait sur le terrain. 

Le beau jeu à l'honneur

"Quelque chose a changé, la Ligue 1 est devenue sexy", estime Philippe Sanfourche, journaliste au service des sports de RTL. Il faut dire que les amoureux de notre championnat n'ont jamais autant pris de plaisir à le regarder. Seulement huit 0-0 en une demi-saison, du jamais vu depuis plus de vingt ans. 

À lire aussi

Le RC Lens de Franck Haize sert d'étendard à cette évolution du football français. À cause d'une série de 6 matchs sans victoire de la 14e à la 19e journée, le RC Lens se place au 9e rang du championnat mais a quand même figuré à la 2e place à plusieurs reprises cette saison. 

Idem pour le Stade Brestois de Michel Der Zakarian à une 12e place mal payée. Ou encore le Clermont Foot, promu de Ligue 2 cette année et révélation du début de saison. Le match nul 3 buts partout contre l'Olympique Lyonnais lors de la 3e journée avait marqué les esprits tant les intentions des Clermontois étaient bonnes. 

Le PSG gagne mais sans briller

Une seule défaite en 19 matchs. 13 points d'avance sur ses dauphins. Le Paris Saint-Germain se balade d'un point de vue statistique en Ligue 1. Pourtant, il n'a rarement été autant critiqué dans le jeu. Des victoires à la dernière minutes comme face à l'OL (2-1) ou Metz (1-2) lui permettent lui permettent de caracoler en tête sans réelle ombre au tableau. Le match nul in-extremis mercredi 22 décembre contre l'avant-dernier Metz (1-1) témoigne des difficultés que traverse le club de la capitale.  

Les arrivées de Lionel Messi, Ashraf Hakimi, Sergio Ramos ou encore Georginio Wijnaldum n'y ont toujours rien fait. Le PSG de Mauricio Pochettino s'en remet à sa star - en l'absence de Neymar sur blessure et avec un Lionel Messi en difficulté - Kylian Mbappé, déjà auteur de 9 buts et 8 passes décisives cette saison

Des cadors aux résultats contrastés

Les Olympiques ont des destins très contrastés dans cette première partie de saison. Marseille, 3e à égalité de points avec Nice 2e, a réussi, plusieurs fois, à enflammer le stade Vélodrome grâce à son style de jeu spectaculaire et conquérant, à l'image de son entraîneur argentin Jorge Sampaoli. 

De son côté, Lyon est en pleine crise à tous les échelons. Sportivement, les Lyonnais pointent à une triste 13e place. Ils restent sur 4 matchs sans victoire. Leur entraîneur Peter Bosz l'a avouée mercredi soir après le match nul contre le Stade de Reims (1-1) : "c'est un peu l'histoire de notre première partie de saison". En dehors du terrain, outre le départ imminent du directeur sportif Juninho, ce sont les débordements des prétendus supporters lyonnais qui viennent encore plus ternir le bilan des Gones. 

Alors, Nice (2e) et Rennes (4e) profitent du moins bien de l'OL et de Lille (8e), vainqueur sortant du championnat. Grâce à leur dernière victoire face au RC Lens, les Niçois finissent l'année 2021 en tant que dauphins du PSG. Emmenés par un Christophe Galtier sur la lancée de son titre avec le LOSC, les Aiglons brillent, à l'instar des 8 buts et 4 passes décisives de leur attaquant Amine Gouiri. 

La crise à Bordeaux et Saint-Etienne

Deux clubs historiques à la dérive. Cumulant seize titres de champions à eux deux, Bordeaux (17e) et Saint-Etienne (20e) sont en grande difficulté et vont devoir se battre pour leur maintien. Avec respectivement 40 et 43 buts encaissés, les Girondins et les Verts n'ont remporté que 3 et 2 matchs et n'ont plus de marge de manœuvre. 

L'opération sauvetage a d'ailleurs été enclenchée dans le Forez avec l'arrivée de Pascal Dupraz au poste d'entraîneur, remplaçant un Claude Puel démuni. Malheureusement, le technicien, habitué des situations compliquées, n'a pas réussi ses débuts à la tête du club après la défaite 0-1 contre Nantes. 

Mais rien n'est encore joué. Place à la trêve hivernale jusqu'au 7 janvier 2022 et rendez-vous le 21 mai 2022 pour connaître l'épilogue d'une saison qui nous tient déjà tous en haleine. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/