1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ligue 1 : le PSG en reconquête, Lille dangereux, l'OL et l'OM en embuscade... Les 5 enjeux de la saison
4 min de lecture

Ligue 1 : le PSG en reconquête, Lille dangereux, l'OL et l'OM en embuscade... Les 5 enjeux de la saison

ÉCLAIRAGE - Couronné la saison dernière devant le PSG, Lille devra de nouveau réaliser une saison exceptionnelle pour devancer le club de la Capitale, qui s'est renforcé cet été. L'OL et l'OM, eux, tenteront de regagner une place sur le podium.

Le logo de la Ligue 1 le 13 septembre 2020 au Parc des Princes
Le logo de la Ligue 1 le 13 septembre 2020 au Parc des Princes
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Victor Goury-Laffont

Fini les vacances : après un été footballistique marqué par l'Euro, la Copa America et les JO, le FC Nantes et l'AS Monaco donneront le coup d'envoi d'une nouvelle saison de Ligue 1 ce vendredi 6 août (21h). Un exercice qui s'annonce déjà décisif pour plusieurs clubs.

C'est particulièrement le cas pour le PSG. Les Parisiens avaient remporté 7 des 8 derniers titres de champions de France avant de terminer 2e derrière Lille la saison passée. Pire, le club a enregistré son plus grand nombre de défaites depuis le rachat qatari en s'inclinant huit fois.

Absents du podium en 2020-2021, les Olympiques de Marseille et Lyonnais veulent absolument retrouver les sommets du football français. Une mission qui pourrait être contrariée par l'AS Monaco, force tranquille du championnat de France, ou leurs voisins niçois, qui entament cette saison avec le meilleur entraîneur sortant, Christophe Galtier. Voici les cinq enjeux principaux de la saison à venir :

1. Le PSG veut récupérer son titre

Une fois, mais pas deux. Dauphin du LOSC après une saison particulièrement compliquée, les Parisiens peuvent difficilement se permettre un deuxième échec consécutif. D'autant plus que le club de la capitale et son propriétaire, Qatar Sports Investments, ont cet été recruté pour construire une équipe à la hauteur de son ambition : s'imposer au plus haut niveau du football européen.

À lire aussi

Comblant une lacune souvent soulignée depuis plusieurs saisons, le PSG a investi dans un latéral droit de classe mondiale. Achraf Hakimi est arrivé en provenance de l'Inter Milan dans un transfert estimé entre 60 et 70 millions. En prime, le club a vu débarquer le très expérimenté défenseur central Sergio Ramos, le capitaine de l'équipe des Pays-Bas Georginio Wijnaldum et le gardien et meilleur joueur de l'Euro 2021, Gianluigi Donnarumma.

2. Lille doit gérer la saison d'après

En 2011-2012, malgré le mercato ambitieux du Paris Saint-Germain, Montpellier avait été sacré champion de France. La saison suivante, les Sudistes terminaient 9e. Le LOSC tentera à tout prix d'éviter une telle mésaventure et visera, au moins, un podium. Son premier match de la saison est encourageant en ce sens : les joueurs de Jocelyn Gourvennec, nouvel entraîneur, ont remporté le Trophée des champions face à un PSG privés de beaucoup de joueurs (1-0).

Pendant l'intersaison, les Lillois ont dû dire au revoir à leur technicien, Christophe Galtier, et leur gardien, Mike Maignan, parti à l'AC Milan. En prime, le LOSC s'est séparé de son talentueux milieu de terrain Boubakary Soumaré, parti à Leicester City contre 20 millions d'euros, et n'a pour l'instant pas enregistré de nouvelles arrivées.

3. Lyon et Marseille, retour sur le podium ?

Nouveaux entraîneurs, nouveaux départs ? L'Olympique de Marseille entame cette année sportive avec sur son banc Jorge Sampaoli, arrivé en février et qui était parvenu à faire remonter le club à la 5e position. L'OL, de son côté, a recruté cet été Peter Bosz pour succéder à Rudi Garci. Le Néerlandais, passé par l'Ajax Amsterdam et le Bayer Leverkusen, aura la lourde charge de permettre aux Lyonnais de goûter de nouveau à la Ligue des champions, qu'ils ne disputent pas pour une 2e saison consécutive.

Pour enfin entamer son Champions Project, l'OM s'est activé sur le front des transferts. Les jeunes William Saliba (20 ans), Leonardo Balerdi (22 ans), Mattéo Guendouzi (22 ans) et Konrad de la Fuente (20 ans) offrent de belles perspectives aux Phocéens pour la saison à venir.

4. Nice, un outsider crédible ?

En quatre saisons, Christophe Galtier a permis au LOSC d'accéder au graal. L'entraîneur va désormais relever un nouveau défi avec l'OGC Nice. Le club, racheté par la société anglaise Ineos en 2019, veut à présent accélérer son développement. 

En plus de son nouvel entraîneur, le club azuréen mise sur ses recrues, dont les trois Néerlandais Calvin Stengs, Pablo Rosario et Justin Kluivert, ainsi que le retour en France de l'ex-Marseillais Mario Lemina après six ans passés à l'étranger.

5. Bordeaux, l'année de la reconstruction

Après avoir cédé le LOSC en raison d'une dette de plus de 120 millions d'euros, l'homme d'affaires luxembourgeois Gérard Lopez est de retour aux affaires, cette fois avec les Girondins de Bordeaux. Il succède à l'actionnaire américain King Street, qui s'est désengagé en fin de saison dernière.

Alors que le club a frôlé la catastrophe, financièrement et sportivement, en 2020-2021, tout est à refaire. Pour s'aider, il a enrôlé un nouvel entraîneur, Vladimir Petković. Un nom qui ne ramènera pas les supporters français à de bons souvenirs : c'est lui qui a mené la Suisse en quart de finale de l'Euro 2021au détriment des Bleus, éliminés en 8e (3-3, 5-4 t.a.b.).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/