3 min de lecture Équipe de France de football

Équipe de France : la liste pour l'Ukraine, le Portugal et la Croatie dévoilée jeudi

Didier Deschamps annonce la liste pour les trois matches des Bleus, un en amical et deux en Ligue des Nations, jeudi 1er octobre (14h).

Olivier Giroud, Eduardo Camavinga, Didier Deschamps et Guy Stéphan au Stade de France le 8 septembre 2020
Olivier Giroud, Eduardo Camavinga, Didier Deschamps et Guy Stéphan au Stade de France le 8 septembre 2020 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Un mois après son retour à la compétition dans le cadre de la deuxième édition de la Ligue des Nations, l'équipe de France revient début octobre, cette fois pour trois matches, un de plus que d'ordinaire lors des rassemblements. Après un amical face à l'Ukraine mercredi 7 octobre (21h10) au Stade de France, les Bleus défieront le Portugal dimanche 11 octobre (20h45), toujours à Saint-Denis, puis retrouveront la Croatie mercredi 14 octobre (20h45) à Zagreb.

Après deux matches dans le groupe 3 de la Ligue A de la récente compétition de l'Uefa, la France partage la tête avec le Portugal (6 points chacun). Les champions du monde se sont imposés en Suède (0-1) grâce à Kylian Mbappé, avant de coller un nouveau 4-2 aux Croates, déjà battus 4-1 trois jours plus tôt à Porto. Cristiano Ronaldo et ses partenaires ont eux aussi gagné à Solna (0-2, doublé de "CR7").

Pour Deschamps, qui dévoile sa liste jeudi 1er octobre à 14h, cette séquence de trois matches - il y en aura une autre en novembre - a des avantages et des inconvénients. D'un côté elle laisse "plus de temps pour mettre en place des choses différentes, des associations différentes, des systèmes différents". De l'autre, "ce n'est pas l'idéal quand on veut rester performant mais on doit passer par là, car en mars, on sera dans la ligne droite et il y aura moins de temps".

Matuidi définitivement hors jeu ?

Des appelés surprises de la première liste de l'année (Eduardo Camavinga, Adrien Rabiot, Dayot Upamecano, Houssem Aouar) combien seront de nouveau convoqués, à huit mois de l'Euro ? Les signes envoyés seront forts. Didier Deschamps enregistre les retours de plusieurs cadres, Paul Pogba et Corentin Tolisso au milieu, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez en défense.

À lire aussi
Éric Cantona, Bruno Martini, Bernard Casoni, Emmanuel Petit, Franck Sauzée, Basile Boli, Pascal Vahirua, Christian Perez, Didier Deschamps, Jocelyn Angloma et Jean-Pierre Papin le 25 mars 1992 au Parc des Princes décès
Bruno Martini : le visage de l'AJ Auxerre et des Bleus des années 1985-1995

Appelé in extremis en septembre pour palier l'absence de Pogba, atteint par la Covid-19, Camavinga (19 ans) "a le potentiel pour revenir" chez les Bleus, avait estimé le sélectionneur après ses 30 minutes brillantes contre la Croatie (4-2). Mais la concurrence au milieu reste élevée pour le plus jeune international français depuis plus de 100 ans. 

Derrière les indéboulonnables Pogba et N'Golo Kanté, Adrien Rabiot a l'expérience de la Ligue des champions avec la Juventus Turin, où il a éjecté Blaise Matuidi. Parti à l'Inter Miami, dans le championnat nord-américain, et en pleine phase d'attente de permis de travail lors du dernier rassemblement, ce dernier postule de nouveau mais Deschamps a prévenu que la situation devenait "plus compliquée pour lui". 

Embouteillage en attaque

Sont également en balance avec Camavinga Moussa Sissoko, régulièrement appelé depuis le Mondial et polyvalent car il peut occuper le couloir droit, et Steven Nzonzi, son partenaire rennais en regain de forme. 

L'embouteillage concerne aussi les atouts offensifs. Derrière les incontournables Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Olivier Giroud, Wissam Ben Yedder et Anthony Martial ont marqué des points en septembre. Kingsley Coman est de retour en forme, comme Florian Thauvin, revu avec Marseille après une longue blessure. 

Ces deux-là peuvent perturber Nabil Fekir (Betis Séville) et Jonathan Ikoné (Lille), appelés début septembre. Il y a aussi le cas Houssem Aouar à trancher : le Lyonnais devait fêter sa première convocation à la rentrée mais le coronavirus l'a rattrapé au dernier moment. Il vit depuis un début de saison compliqué avec l'OL, sur fond d'incertitudes concernant son avenir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Ligue des Nations Match amical
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants