2 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

PSG-Bastia : Paris inflige une "manita" aux Corses

COMPTE-RENDU - Cavani, Lucas et Verratti et Lo Celso ont marqué les cinq buts parisiens (5-0). Si le PSG n'est pas beaucoup plus rapproché du titre, Bastia inquiète.

Blaise Matuidi et Lassana Coulibaly le 6 mai 2017 lors de PSG-Bastia
Blaise Matuidi et Lassana Coulibaly le 6 mai 2017 lors de PSG-Bastia Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

On aurait pu penser les Corses remobilisés après la décision de la Ligue de football professionnel. Elle a décidé, ce jeudi, de ne pas lui soustraire davantage de points que ceux du Bastia-Lyon, arrêté. Il n'en était rien. Paris a marqué cinq fois, s'est vu refuser un but et a touché deux fois la barre transversale. Preuve de sa domination, ce samedi 6 mai, Verratti s'est présenté six fois dans la surface de réparation adverse.

Les joueurs de la capitale auraient pu être démotivés après leur défaite sur la pelouse de Nice (3-1), les éloignant définitivement du titre de Ligue 1. Ils ont finalement été organisés, créatifs et agressifs dans tous les compartiments du jeu. Parmi les cinq buts de l'après-midi on retiendra le deuxième et le troisième.

Lorsque la frappe de Marco Verratti a fait trembler les filets, tous les joueurs étaient à l'arrêt et pour cause : Blaise Matuidi venait de prendre un coup dans la surface de réparation et restait au sol. Jean-Louis Leca, gardien des Corses, est alors sorti de son but pour aller aux nouvelles du milieu français. Et donc n'a pu arrêter le ballon parti du pied droit de Verratti.

Bastia, les yeux rivés sur les résultats du multiplex

La réalisation de Cavani résulte en revanche de la qualité technique de ses partenaires. Lo Celso tout juste entré en jeu, a d'abord pris appui sur un coéquipier aux abords de la surface. Il s'est ensuite retrouvé face à Leca mais a préféré décaler le "Matador" pour un but très collectif.

À lire aussi
Xavier Domergue, Éric Silvestro et Giovanni Castaldi Ligue 1 Uber Eats
RTL Foot : revivez Saint-Étienne - Lille

Paris s'est logiquement imposé (72% de possession de balle, 27 tirs) et reprend six longueurs d'avance sur Nice. Le titre reste éloigné avant le déplacement des Monégasques à Nancy (20h). La situation bastiaise est particulièrement alarmante. Le Parc des Princes n'est pas le meilleur stade pour se refaire une confiance mais l'apathie et l’inoffensivitée des joueurs de Rui Almeida sont alarmantes. Ils restent derniers du classement avec un point de retard sur Nancy, 19e. Leurs concurrents dans la course au maintien jouent durant le multiplex et Bastia aura un œil averti aux résultats finaux.

36e journée : résultat, programme et classement

Vendredi 5 mai :
Saint-Étienne - Bordeaux : 2-2

Samedi 6 mai :
PSG - Bastia : 5-0
Guingamp - Dijon : 4-0
Lille - Metz : 0-2
Lorient - Angers : 1-1
Nancy - Monaco 0-3
Toulouse - Caen : 0-1

Dimanche 7 mai :
Rennes - Montpellier : 1-0
Lyon - Nantes : 3-2
Marseille - Nice : 2-1

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Paris Saint-Germain SC Bastia
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants