1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Les Minions 2 : Il était une fois Gru" parmi les sorties de la semaine
3 min de lecture

"Les Minions 2 : Il était une fois Gru" parmi les sorties de la semaine

Le 6 juillet est le dernier jour de la fête du cinéma. Il ne reste plus que quelques heures pour profiter de films en salle à seulement 4 euros.

Les Minions valent de l'or
Les Minions valent de l'or
Crédit : KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
En salles ce mercredi, le film d'animation "Les Minions 2 : il était une fois Gru" et le documentaire "Ennio"
00:14:39
En salles ce mercredi, le film d'animation "Les Minions 2 : il était une fois Gru" et le documentaire "Ennio"
00:14:39
Bernard Lehut - édité par Philippine Rouvière Flamand

La fête du cinéma a fait du bien au box office. Cette fête annuelle a commencé dimanche 3 et se termine ce mercredi 6 juillet. Il y a eu beaucoup de monde au cinéma en seulement trois jours. Les plus grands succès sont Top Gun Maverick et Jurassic World : Le monde d'après. On saura exactement quel impact a eu cette fête du cinéma sur les salles sombres dès qu'elle sera terminée. Elles avaient été fermées alors qu'elles n'était pas considérées comme "essentielles" en pleine première vague de l'épidémie de coronavirus, mais quand elles ont ouvert à nouveau, le public n'était plus au rendez-vous. La fête du cinéma est un bon moyen de l'attirer à nouveau en salle. 

Il reste encore quelques heures pour profiter de places à 4 euros accessibles en illimité. Il faut donc en profiter et pourquoi ne pas aller voir trois films dans la même journée ? Ce mercredi 6 juillet, Les Minions 2, Ennio et Peter Von Kant sortent au cinéma. 

Les Minions 2 : Il était une fois Gru

Le film d'animation Les Minions 2 : il était une fois Gru a été récemment découvert au festival D'Annecy. C'est une relative déception face à cette suite qui recycle, sans vraie imagination, les mésaventures de nos camarades les Minions et de leur ami, le vrai faux méchant Gru. 

On se balade, sans déplaisir, mais sans passion non plus, dans le San Francisco des années 70 et on découvre pourquoi Gru est devenu Gru. La voix française du personnage est la même, qu'il soit enfant ou adulte : c'est Gad Elmaleh qui avait déjà doublé le personnage dans Moi Moche et Méchant. Il s'est confié sur l'exercice difficile de modifier sa voix pour le même personnage : "A la limite, faire varier un petit peu sa voix et avoir un Gru qui n'est pas très loin de ma voix, (...) ça va. Mais quand tu inventes la voix du Gru petit, tu oublies que tu dois faire tout le film avec". L'humoriste et acteur explique aussi sa fascination pour le personnage "obsédé par le projet d'être méchant, avec la pensée unique sur le côté binaire des gentils et des méchants. Quelqu'un qui veut être méchant, qui y met de l'énergie et qui touchant parce qu'il veut être méchant, je trouve ça super intéressant."

À lire aussi

La bande originale est presque plus intéressante que le film en lui-même. Il s'agit d'une version revisitée Funkytown, des Lipps Inc, par le groupe St.Vincent. 

Ennio

Le documentaire Ennio sortira deux ans jour pour jour après la mort du compositeur italien Ennio Morricone. C'est un voyage fascinant au cœur de sa vie, de son œuvre, son enfance à Rome, sa galère de débutant, ses triomphes à Hollywood, son apprentissage de la trompette, son passage par la variété et les orchestrations symphoniques. 

Le film, singé Giuseppe Tornatore, retrace ce parcours, celui d'un surdoué visionnaire. Il contient des témoignages fascinants de Sergio LeoneBernardo Bertolucci, Roland Joffé, Oliver StoneQuentin TarantinoQuincy JonesBruce Springsteen ... Tous nous éclairent sur le génie de Morricone. On peut également entendre et voir Ennio Morricone, raconter comment il a composé les musiques qui sont devenues, avec le temps, les bandes originales de nos vies.

En 2014, RTL avait eu la chance de rencontrer le maestro chez lui, à Rome, et il lui avait parlé de ses journées réglées comme un métronome. "Ma journée type commence aux aurores" confiait alors le compositeur, se levant à 4 heures de matin pour faire de l'exercice. "Vers 6 heures, je me repose un peu. À 7 heures précise, je descends acheter mon journal, toujours dans le même kiosque. Je le lis en déjeunant, et je me mets à travailler, expliquait-il à RTL, avant d'ajouter qu'il "compose quotidiennement". 

Peter Von Kant

Le dernier film de François Ozon, Peter Von Kant, réunit Isabelle Adjani et Denis Ménochet. La surprise est à la fin du film, lorsque l'actrice chante en allemand, sa langue maternelle. Elle interprète chacun tue ce qu'il aime (traduction). La chanson avait précédemment été interprétée par Jeanne Moreau, dans Querelle de Rainer Werner Fassbinder.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/