1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : la Poste reprend à Adrexo la distribution de 5 millions de plis électoraux
2 min de lecture

Régionales : la Poste reprend à Adrexo la distribution de 5 millions de plis électoraux

À la suite de dysfonctionnements, la Poste a annoncé ce mercredi 23 juin reprendre la distribution de 5 millions de plis électoraux qui relevaient des zones de la société Adrexo pour le second tour des régionales.

Bureau de vote. (Illustration)
Bureau de vote. (Illustration)
Crédit : THEO ROUBY / AFP
Sarah Belien & AFP

Au 1er tour des régionales, 9% de plis électoraux n'ont pas été acheminés à leurs destinataires, selon Adrexo. Ce mercredi 23 juin, la Poste a annoncé reprendre la distribution de 5 millions de plis électoraux pour le second tour, confiés initialement à la société privée de distribution d'imprimés publicitaires.

Au lendemain du 1er tour des élections régionales et départementales, la Poste et Adrexo avaient été convoquées par Gérald Darmanin à la suite de dysfonctionnements, jugés "inacceptables" par le ministre de l'Intérieur, dans la distribution des plis électoraux. En effet, cette dernière ne dépend plus de la Poste depuis l'ouverture totale à la concurrence du courrier en 2011, ouvrant à un appel d'offres. Ainsi, le marché est partagé entre la Poste et le seul candidat, la société privée Adrexo.

"À la demande de la société Adrexo, et après accord du ministère de l'Intérieur, La Poste travaille à la reprise de la distribution de 5 millions de plis supplémentaires qui relevaient des zones d'Adrexo", indique un communiqué du groupe postal. "Malgré les difficultés inhérentes à l'exécution de cette prestation dans des conditions extrêmement contraintes, La Poste et les facteurs se mobiliseront, comme ils l'ont toujours fait, afin de contribuer au meilleur déroulement possible des opérations du second tour des élections régionales et départementales 2021", ajoute le communiqué.

Gérald Darmanin chargé de rendre des comptes

Adrexo couvre la distribution dans 51 départements de 7 régions. Selon la société, 9% le nombre de plis électoraux n'ont pas été acheminés à leurs destinataires pour le premier tour, a indiqué Gérald Darmanin ce mercredi devant le Sénat. Celui-ci s'est dit favorable à ce qu'il n'y ait "pas de concurrence", qu'il reconnaît comme la principale difficulté dans cette affaire, "avec une société qui manifestement n'était pas à la hauteur du marché", a affirmé le ministre de l'Intérieur.

À lire aussi

"Si demain le Parlement souhaitait que nous reprenions en régie un certain nombre de choses, notamment pour assurer le service public des élections, personnellement je n'y verrais pas d'inconvénient", a ajouté Gérald Darmanin. Le Sénat doit acter formellement jeudi 24 juin la création d'une commission d'enquête sur cette affaire. Les oppositions dénoncent la responsabilité du gouvernement dans ce "scandale". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/