1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales et départementales : "Les jeunes ne croient pas au vote", constate Sarah El Haïry
1 min de lecture

Régionales et départementales : "Les jeunes ne croient pas au vote", constate Sarah El Haïry

INVITÉE RTL - "Il faut moderniser la manière de voter, et au-delà de ça, construire ce qui va permettre aux jeunes de se saisir et d'aller voter", plaide la secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement.

Sarah El Haïry était l'invitée de RTL soir mercredi 23 juin 2021.
Sarah El Haïry était l'invitée de RTL soir mercredi 23 juin 2021.
Crédit : RTL
Élections : "les jeunes ne croient pas au vote", constate Sarah El Haïry
10:35
Sarah El Haïry était l'invitée de RTL Soir
10:35
Thomas Sotto & Marie Gingault

"Là ce n'est plus l'appel au sursaut démocratique qu'il faut, c'est un électrochoc", a interpellé la secrétaire d'État, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, Sarah El Haïry, invitée de RTL Soir ce mercredi 23 juin.

"Quand on a autant de jeunes qui ne se déplacent pas, 87% des 18-24, 83% des 24-34 ans, il y a besoin de ce sursaut et de se rappeler que, si on ne s'est pas exprimé au premier tour, il y a encore un deuxième tour (...) Dimanche, il y a encore la possibilité de s'exprimer, donc ne laissez pas les autres décider pour vous", plaide la porte-parole du MoDem, qui se dit en faveur du vote électronique. 

"Aujourd'hui, il faut moderniser la manière de voter (...) et au-delà de ça, construire ce qui va permettre aux jeunes de se saisir et d'aller voter", insiste-t-elle. "Ce que je ne veux pas entendre, c'est que les jeunes ne se sont pas engagés, que les jeunes se fichent de tout : c'est faux", martèle Sarah El Haïry.

"Ils s'engagent, ils font des choses, ils font des marches pour le climat, ils s'engagent dans des assos. Des jeunes sont engagés, par contre, là où on a un sujet c'est qu'ils ne croient pas au vote, à l'engagement démocratique", déplore la secrétaire d'État pour qui "il faut ouvrir le débat" du vote à 16 ans. "Je crois qu'il faut demander aux jeunes eux-mêmes, si oui ou non c'est quelque chose qui les intéresse", conclut Sarah El Haïry. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/