2 min de lecture Société

Qui est Claire Hédon, que l'Élysée entend nommer Défenseure des droits ?

PORTRAIT - Emmanuel Macron a fait savoir qu'il souhaitait, sur proposition d'Édouard Philippe, nommer Claire Hédon, journaliste et présidente d'ATD-Quart Monde, comme Défenseure des droits.

Claire Hédon, journaliste et présidente d'ATD-Quart monde, le 17 octobre 2017, dans la cour de l'Elysée
Claire Hédon, journaliste et présidente d'ATD-Quart monde, le 17 octobre 2017, dans la cour de l'Elysée Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Femme, journaliste, dirigeante dans le milieu associatif... C'est résolument le choix du changement qui est fait pour remplacer Jacques Toubon, Défenseur des droits, ex-ministre de la Justice, dont le mandant s'achève fin-juillet. Claire Hédon, présidente d'ATD-Quart monde, est pressentie par l'Élysée pour devenir Défenseure des droits pour les six années à venir. Conformément à la Constitution, les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat doivent se prononcer sur cette nomination avant qu'elle ne soit entérinée.

Claire Hédon, 52 ans, est diplômée du CELSA, école des hautes études en sciences de l'information et de la communication. Journaliste, elle a notamment travaillé pour RFI, où elle a présenté l'émission Priorité Santé de 2003 à 2017. Elle a aussi écrit quelques livres, sur la malbouffe ou encore le sida

En 2015, Claire Hédon est devenue présidente de l'association ATD-Quart monde, engagée dans la lutte contre l'extrême pauvreté en France et dans plus de 30 pays, notamment en Europe et en Afrique

Une femme engagée contre la grande pauvreté

Dans le cadre de cette fonction, Claire Hédon a accueilli Emmanuel Macron dans un centre d'ATD-Quart monde à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) en septembre 2018, trois jours avant la présentation du "plan pauvreté" du gouvernement. L'association est notamment engagée dans l'initiative "Territoires zéro chômeur de longue durée." 

À lire aussi
Eric Piolle invité du Grand Jury le 5 juillet 2020 EELV
Le maire de Grenoble Éric Piolle favorable à une régularisation de tous les sans-papiers

Si l'on en croit le récit fait par ATD-Quart monde de cette visite, Claire Hédon a alors interpellé Emmanuel Macron dans une phrase qui pourrait se révéler prophétique : "Vous êtes le garant de l’accès de tous aux droits fondamentaux, et vous avez vu que l’on n’y est pas." 

Si sa nomination est confirmée, Claire Hédon aura en charge la défense des droits des usagers des services publics, la lutte contre les discrimination et la promotion de l'égalité ou encore le respect de la déontologie des professionnels de la sécurité, comme les policiers et gendarmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Liberté Jacques Toubon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants